Révélations dans la Parole

(Retour Index)

 



Il vous baptisera dans le Saint-Esprit et le feu

par Jean-Louis Coraboeuf

« Moi, je vous baptise [baptizo] dans l'eau, en signe de votre changement de vie. Mais quelqu'un vient après moi : il est bien plus puissant que moi et je ne suis même pas digne de lui enlever les sandales. C'est lui qui vous baptisera [baptizo] dans le Saint-Esprit et le feu. Il tient en main sa pelle à vanner il va nettoyer son aire de battage et amasser le blé dans son grenier. Quant à la balle (paille), il la brûlera dans un feu qui ne s'éteindra jamais » (Matthieu 3:11-12 Semeur).

Le verbe grec baptizo signifie l'immersion complète dans un liquide afin d'en être imprégné. En nous baptisant de son Esprit, Jésus désire que nous en soyons imprégnés afin de marcher par l'Esprit (Galates 5:16), et en nous baptisant de feu, il désire se révéler pleinement à nous (Jean 14:21). Les premiers disciples de Jésus reçurent le baptême dans le Saint-Esprit et le feu le jour de la Pentecôte (Actes 2:3-4). Dieu se révéla à Moïse à travers le buisson ardent (Exode 3:2,14) et Jésus se révéla aux disciples d'Emmaüs à travers les Ecritures, "Notre coeur ne brûlait-il pas au-dedans de nous, lorsqu'il nous parlait en chemin et nous expliquait les Ecritures ?" (Luc 24:32). De la même manière que Jésus ouvrit les yeux des disciples d'Emmaüs, il doit d'abord ouvrir notre intelligence et notre coeur pour que nous comprenions la Parole de Dieu, "Le Seigneur ouvrit le coeur de Lydie, pour qu'elle fût attentive à ce que disait Paul" (Actes 16:14). La Parole de Dieu écrite, comme la Parole de Dieu parlée, agira alors comme un feu dans notre coeur par l'action du Saint-Esprit.

Nous pouvons entretenir la présence du Saint-Esprit par des hymnes, des chants, des louanges (Ephésiens 5:18-21) et la présence du feu en méditant les Ecritures (Psaume 1:1-2). Dieu se révèle à nous à travers sa Parole qui agit alors comme un feu qui brûle notre balle (paille) car celle-ci ne peut être mélangée au bon grain (Jérémie 23:28-29). Lorsque Jésus se révèle à nous avec ses yeux comme une flamme de feu, il sonde nos coeurs (Apocalypse 2:18,23). Le but du feu est de purifier, d'éliminer tout ce qui empêche la connaissance intime de Dieu. Dieu est un feu dévorant (Deutéronome 4:24), Qui de nous pourra rester auprès d'un feu dévorant ? (Esaïe 33:14) – celui qui marche dans la justice et qui parle selon la droiture, c'est-à-dire celui qui est justifié par Dieu et qui est sanctifié (Esaïe 33:15).

Nos oeuvres seront éprouvées par le feu au Jour du Seigneur (1 Corinthiens 3:13), mais il y a un autre feu qui ne s'éteint pas et qui est réservé pour les temps de la fin pour le jugement dernier. A tous ceux qui n'auront pas connu le baptême dans le Saint-Esprit et le feu, c'est-à-dire ceux qui ne serons pas nés de Dieu, Jésus-Christ dira, "Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges" (Matthieu 25:41). La terre a été jugée une première fois par l'eau au temps de Noé (Genèse 6:5-8), elle sera jugée une seconde fois par le feu au Jour du Seigneur (2 Pierre 3:7).