Révélations dans la Parole

(Retour Index)

 



La seconde parabole du figuier

par Jean-Louis Coraboeuf

« Instruisez-vous de la parabole [parabolé] du figuier. Dès que ses branches deviennent tendres, et que les feuilles poussent, vous savez que l'été est proche. De même, quand vous verrez toutes ces choses, sachez que le Fils de l'homme est proche, à la porte » (Matthieu 24:32-33 Interlinéaire).

Afin de situer les événements des temps de la fin, Jésus utilisa la parabole du figuier en demandant à ses disciples d'en tirer un enseignement. Le figuier est bifère, c'est-à-dire qu'il porte du fruit deux fois dans l'année. Les premiers fruits se forment au printemps sur le bois de l'année précédente, ce sont les prémices. Les seconds fruits, eux, se forment sur la pousse de l'année, en même temps que les feuilles, c'est la récolte principale. Lorsque Jésus s'approcha d'un figuier qui avait des feuilles, il s'attendit à y trouver du fruit, mais celui-ci était stérile (Matthieu 21:18-19). Le figuier devient stérile lorsqu'il vieillit et qu'il n'est pas entretenu, c'est-à-dire lorsqu'il est ni taillé et ni nourri.

Jésus avait déjà donné une première parabole du figuier, "Un homme avait un figuier planté dans sa vigne. Il vint pour y chercher du fruit, et il n'en trouva point. Alors il dit au vigneron : Voilà trois ans que je viens chercher du fruit à ce figuier, et je n'en trouve point. Coupe-le : pourquoi occupe-t-il la terre inutilement ?..." (Luc 13:6-9). Le figuier représente Israël où pendant les 3 ans de son ministère, Jésus ne trouva pas les fruits escomptés. En effet, à cause des mauvais bergers qui étaient aveugles (Ezéchiel 34), Israël n'était plus cultivé et fut dispersé (diaspora) bien qu'il bénéficia du temps de grâce demandé par le vigneron (Luc 13:8). Mais Dieu n'a pas abandonné Ses plans pour Son Peuple : en 1948 Il a replanté Son Figuier sur Sa Terre Epouse (Esaïe 62:4), et Il est Lui-même le Berger qui prend soin de Son Figuier afin d'en récolter le fruit, car "Celui qui soigne un figuier en mangera le fruit" (Proverbe 27:18).

Selon la prophétie d'Ezéchiel 37 sur Israël, les ossements desséchés doivent se rassembler, les nerfs et la chair croître, et la peau pousser, puis Dieu doit leur donner un esprit pour qu'ils prennent vie (Ezéchiel 37:4-6). Israël a repris vie, et il se tient sur ses pieds. C'est une armée nombreuse (Ezéchiel 37:10), et nous savons que cela vient de l'Eternel (Ezéchiel 37:14). Les Juifs messianiques en sont les prémices, "J'ai vu vos pères comme les premiers fruits d'un figuier" (Osée 9:10), mais ce n'est pas encore le temps de l'abondante récolte car tous les enfants d'Israël ne sont pas rentrés du milieu des nations (Ezéchiel 37:21). Lorsqu'ils feront une seule nation dans le pays d'Israël, alors ils auront tous le même Roi et il n'y aura plus de division entre ceux qui sont en Israël et ceux qui sont dans les nations (Ezéchiel 37:22).

Le temps des pêcheurs arrive à sa fin, voici, le temps des chasseurs vient pour rassembler tous les enfants d'Israël (Jérémie 16:16) avant la venue du Roi, Fils de David qui sera leur Berger (Ezéchiel 37:24). Mais il faut que ce qui les retient captifs soit ôté (Ezéchiel 37:23), c'est-à-dire tout ce qui les empêche de quitter les nations pour faire leur Aliyah en Terre d'Israël.