Révélations dans la Parole

(Retour Index)

 



Que dois-je faire pour avoir la vie éternelle ?

par Jean-Louis Coraboeuf

« Et voici, un homme s'approcha, et dit à Jésus : Maître, que dois-je faire de bon pour avoir la vie éternelle ? Il lui répondit : Pourquoi m'interroges-tu sur ce qui est bon ? Un seul est le bon. Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements. Lesquels ? lui dit-il. Et Jésus répondit : Tu ne tueras point ; tu ne commettras point d'adultère ; tu ne déroberas point ; tu ne diras point de faux témoignage ; honore ton père et ta mère ; et : tu aimeras ton prochain comme toi-même. Le jeune homme lui dit : J'ai observé toutes ces choses ; que me manque-t-il encore ? Jésus lui dit : Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel. Puis viens, et suis-moi. Après avoir entendu ces paroles, le jeune homme s'en alla tout triste ; car il avait de grands biens » (Matthieu 19:16-22).

La question du 'jeune homme riche' concernait ce qu'il devait faire de bon ou de bien pour hériter de la vie éternelle. Jésus lui répondit que seul Dieu était bon, signifiant ainsi que Lui seul pouvait donner la vie éternelle. Déjà la foule avait demandé à Jésus, "Que devons-nous faire, pour accomplir les oeuvres de Dieu ?" (Jean 6:28), et Jésus avait répondu, "L'oeuvre de Dieu, c'est que vous croyiez en celui qu'il a envoyé" (Jean 6:29). En effet, aucun homme ne peut faire les oeuvres de Dieu, si Dieu n'a pas au préalable effectué Son oeuvre en cet homme, et cette oeuvre consiste à attirer les hommes à Jésus (Jean 6:44).

Jésus amena progressivement le jeune homme riche à considérer que malgré tout ce qu'il faisait, il ne pourrait jamais obtenir la vie éternelle ; par ses oeuvres, il ne pourrait jamais acheter son salut car "celui qui fait une oeuvre reçoit un salaire non comme une grâce mais comme un dû" (Romains 4:4). Si le salut pouvait s'acheter, ce ne serait plus une oeuvre de grâce divine ! C'est pourquoi Jésus dit au jeune homme riche, "Si tu veux être parfait...", lui disant réellement, "si tu veux obtenir la vie éternelle, sois comme Dieu !". Jésus amena ce jeune homme riche à quitter le "faire" pour "être" ce que Dieu veut, afin "d'être parfait, comme le Père céleste est parfait" (Matthieu 5:48).

Les disciples posèrent alors cette question, "Qui peut donc être sauvé ?" (Marc 10:26), et Jésus répondit, "Aux hommes cela est impossible, mais à Dieu tout est possible" (Marc 10:27). Aucun homme ne peut être sauvé en faisant quelque chose pour Dieu. Nous n'entrons pas dans le Royaume de Dieu par nos propres oeuvres et nos richesses terrestres (Matthieu 10:24-25), mais en laissant Dieu nous recréer à Son image, "Nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ" (Ephésiens 2:10). C'est pourquoi Jésus dit au jeune homme, "Si tu veux être parfait, c'est-à-dire naître de nouveau... abandonne tout ce qui t'est cher ... viens, et suis-moi ! pour recevoir la vie éternelle".