Révélations dans la Parole

(Retour Index)

 



Le scribe devenu disciple du Royaume de Dieu

par Jean-Louis Coraboeuf

« Jésus leur dit, Avez-vous compris toutes ces choses ? Ils lui disent, Oui, Seigneur. Et il leur dit, C'est pourquoi tout scribe devenu disciple [matheteuo] du royaume des cieux est semblable à un homme maître de maison qui fait sortir de son trésor des choses nouvelles [kainos] et des choses anciennes » (Matthieu 13:52 Darby).

Après avoir demandé à ses disciples s'ils avaient compris toutes les paraboles qu'il venait de leur raconter, Jésus leur dit de tenir aussi compte des choses anciennes de la première Alliance afin de constituer un trésor dans leur coeur. En effet, l'adoption, la gloire, les alliances, le don de la Torah, le culte et les promesses appartiennent aux Israélites, ainsi que les patriarches desquels est issu le Messie selon la chair (Romains 9:4-5). Dieu a appelé Israël "Olivier verdoyant" (Jérémie 11:16), et l'apôtre Paul utilisa cette image pour parler des païens qui acceptent le Messie d'Israël. En effet, en acceptant Jésus-Christ, les païens sont greffés parmi les branches de la souche cultivée de l'Olivier dont la racine est sainte. De celle-ci sort une sève, la Torah, qui alimente les rameaux anciens, les Juifs, et les rameaux nouvellement greffés, les païens (Romains 11:16-17).

Le scribe était un Juif instruit dans la Torah et dans les Ecritures ; il était capable d'examiner un point précis de la Torah afin de répondre aux questions de ses auditeurs, c'est pourquoi il était aussi enseignant. Le verbe grec matheteuo signifie devenir disciple, être instruit. Lorsqu'un scribe devenait disciple de Jésus, il devenait aussi disciple du Royaume de Dieu. Il avait alors la capacité de tirer ses enseignements aussi bien dans la Torah de la première Alliance que dans les choses nouvelles [kainos] issues de l'Alliance renouvelée [kainos] que Jésus fit avec la Maison d'Israël (Hébreux 8:8). Le mot grec kainos est souvent traduit par nouveau, mais il signifie 'renouvelé dans sa qualité', alors que le mot grec néos, lui aussi traduit par nouveau, signifie nouveau en se référant au temps, à ce qui est jeune, récent.

Jésus ne vint donc pas pour abolir la Torah et les prophètes, mais pour les rendre parfaits (Matthieu 5:17). Selon la première Alliance, les païens étaient étrangers aux alliances de la promesse, ils n'avaient pas d'espérance et ils étaient sans Dieu dans le monde (Ephésiens 2:11-12). En Jésus-Christ ils deviennent des saints, puisqu'ils sont greffés sur la sainte racine de l'Olivier dont ils reçoivent la nourriture (Romains 11:17). Comme le scribe, le païen qui entre dans l'Alliance renouvelée, est appelé à constituer un trésor dans son coeur en utilisant toutes les Ecritures, les choses anciennes comme les choses nouvelles.