Révélations dans la Parole

(Retour Index)

 



Le champ cultivé de Dieu

par Jean-Louis Coraboeuf

« Le royaume des cieux est encore semblable à un trésor caché dans un champ [agros]. L'homme (Jésus) qui l'a trouvé le cache ; et, dans sa joie, il va vendre tout ce qu'il a, et achète [agorazo] ce champ » (Matthieu 13:44).

Jésus expliqua à ses disciples que le champ [agros] représentait le monde (Matthieu 13:38). L'apôtre Paul écrivit aux Corinthiens, "Nous sommes ouvriers avec Dieu. Vous êtes le champ [géorgion] de Dieu, l'édifice de Dieu" (1 Corinthiens 3:9). Le champ agros est la terre à cultiver, d'ordinaire loin de la maison d'habitation, à la campagne ; et le champ géorgion est le petit champ cultivé avec ses fruits et sa récolte ; il a donné le nom 'cultivateur de la terre' [géorgos] ou agriculteur.

Le trésor caché dans le champ, c'est un homme avec un coeur favorable qui cherche Dieu. Lorsque Jésus le trouve il est dans la joie (Hébreux 12:2) car il a déjà payé le prix pour l'acheter, il a tout donné à la croix. Le verbe grec agorazo signifie acheter sur la place publique, l'agora ; Jésus achète donc ce champ, cette âme, qui devient alors Sa propriété. Le champ ainsi acheté est retiré du monde, de la place publique, pour entrer dans le domaine de Dieu, Son Royaume, il devient le champ [géorgion] de Dieu, le petit champ rattaché à la Maison de Dieu pour y être cultivé.

Dieu va ainsi pouvoir semer et récolter dans son nouveau champ. Même si c'est un homme qui sème et un autre qui arrose, c'est Dieu qui fait pousser dans son nouveau champ (1 Corinthiens 3:6). Nous devenons ainsi co-cultivateurs avec Dieu, dans Son champ, pour Sa gloire. Le verbe grec exagorazo signifie racheter du pouvoir d'un autre en payant une rançon, c'est pourquoi Jésus-Christ nous a aussi rachetés [exagorazo] de la malédiction de la Loi pour que nous puissions recevoir la bénédiction d'Abraham (Galates 3:14) et pour que nous puissions être adoptés comme fils de Dieu dans Son Royaume (Galates 4:5). Parce que nous sommes rachetés, nous n'appartenons plus au monde, mais nous sommes appelés à y vivre cachés (la lumière de Jésus en nous n'est pas cachée), envoyés par Jésus (Jean 17:18) pour donner de la croissance à son Royaume. Nous sommes le champ cultivé par Dieu pour produire du fruit pour Sa gloire.