Révélations dans la Parole

(Retour Index)

 



Celui à qui le Fils veut révéler le Père

par Jean-Louis Coraboeuf

« En ce temps-là, Jésus prit la parole, et dit : Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants ; oui, Père, c'est ainsi ce que tu as approuvé [eudokia]. Toutes choses m’ont été transmises [paradidomi] par mon Père, et personne ne connaît le Fils, si ce n’est le Père ; personne non plus ne connaît le Père, si ce n’est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler. Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés (d'un fardeau), et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug [zugos] sur vous et apprenez [manthano] de moi, car je suis doux et humble [tapeinos] de coeur ; et vous trouverez le repos pour vos âmes. Car mon joug est bon (bienfaisant), et mon fardeau léger » (Matthieu 11:25-30 Interlinéaire).

Le Père céleste a approuvé [eudokia] le fait que les choses cachées soient révélées aux enfants comme Il approuva [eudokia] Jésus en tant que Fils lors de son baptême (Matthieu 3:17) et sur le mont de la transfiguration (Matthieu 17:5). Le Père a ainsi approuvé Son Fils et lui a transmis toutes choses, le verbe grec paradidomi ayant le sens de transmettre à sa descendance, à son fils. En retour Jésus a reçu la mission de faire connaître son Père. C'est pourquoi, à travers l'image du joug [zugos], il révéla comment et pourquoi il voulait faire connaître son Père.

Le mot grec zugos traduit par joug signifie aussi fléau de la balance, pièce qui joint les deux cotés opposés d'un vaisseau, banc du rameur, et au sens figuré siège de l'autorité. Le joug a pour fonction de réunir deux animaux afin que le plus expérimenté apprenne à l'autre comment oeuvrer, le verbe grec manthano signifiant apprendre d'un autre, apprendre comme un disciple. Jésus nous demande donc de venir près de lui, sous son autorité, afin de nous révéler ce que le Père lui a transmis ; puis il ajoute, "Je suis doux et je suis à votre portée [tapeinos]", le mot grec tapeinos signifiant peu élevé en parlant du corps et humble en parlant de l'âme. Le Saint-Esprit est le joug que Jésus a promis de nous envoyer, afin que Celui-ci nous unisse à Lui d'une façon douce, légère, non contraignante.

Un enfant a une totale confiance en son père, il lui parle de toutes ses joies et de toutes ses peines ; et lorsqu'il a un fardeau, il lui demande de le porter, "Papa, c'est trop lourd pour moi, s'il te plaît, tu peux le porter...". Jésus est le seul Chemin vers le Père et le Seul qui peut nous révéler le Père ; en venant sous son autorité, en ayant une relation intime avec Lui sous le même joug, nous recevrons la révélation du Père. Comme des enfants, nous pourrons alors partager nos joies et nos peines (nos fardeaux) avec notre Père céleste et recevoir en retour le repos pour notre âme.