Révélations dans la Parole

(Retour Index)

 



Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi...

par Jean-Louis Coraboeuf

« Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre ; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l'épée. Car je suis venu mettre la division [dichazo] entre l'homme et son père, entre la fille et sa mère, entre la belle-fille et sa belle-mère ; et l'homme aura pour ennemis les gens de sa maison. Celui qui aime [philéo] son père ou sa mère plus que moi n'est pas digne de moi, et celui qui aime [philéo] son fils ou sa fille plus que moi n'est pas digne [axios] de moi ; celui qui ne prend pas sa croix, et ne me suit pas, n'est pas digne [axios] de moi » (Matthieu 10:34-38).

Le verbe grec dichazo signifie séparer en deux, mettre en opposition deux choses, il a donné le mot français 'dichotomie'. La multiplication des cellules du corps s'obtient par des séparations successives. Ainsi, la famille se multiplie harmonieusement lorsque les nouveaux époux se séparent de leurs parents. Selon ce même principe, la croissance du Royaume de Dieu s'obtient en se séparant du monde. Lorsque nous nous tournons vers Jésus, les gens de notre famille peuvent devenir nos pires ennemis, se montrant hostiles envers nous tant qu’ils ne se sont pas eux-mêmes tournés vers Jésus. C'est pourquoi Jésus vint apporter la Parole de Dieu afin que celle-ci agisse comme une épée à deux tranchants, pour séparer l'âme et l'esprit, les réflexions de la raison et les pensées du coeur (Hébreux 4:12 Interlinéaire).

Le mot grec axios signifie aussi avoir la même valeur, de même valeur, de grande valeur ; il est traduit par "être comparées" (Romains 8:18). Pour suivre Jésus nous devons adopter Ses valeurs et celles du Royaume de Dieu. Nous devons donc nous détacher de l'influence de notre famille, celle de l'amour philia et du monde (Matthieu 19:29), pour entrer dans la nouvelle Famille de Dieu, celle de l'amour agapé. Et si nous avons été abandonnés par notre famille terrestre, Dieu pourvoira à travers cette nouvelle Famille (Psaume 68:7). Celle-ci est constituée de tous ceux qui obéissent au même Père céleste et qui deviennent ainsi nos frères et soeurs (Matthieu 12:48-50).

Comme Dieu demande à l'homme et à la femme de se séparer de leurs parents pour fonder une nouvelle famille (Matthieu 19:5), Jésus nous demande de nous séparer de notre famille selon la chair, pour faire partie de Son Epouse selon l'Esprit. Si nous marchons par l'Esprit, nous ne serons plus sous l'influence de la chair (Galates 5:18) car la chair cherchera toujours à nous remettre sous la loi. Nous ne pouvons donc faire la volonté de notre Père céleste, qui désire une Epouse pour Son Fils, qu'en nous séparant de l'influence de notre famille terrestre dont nous devons cependant continuer à prendre soin. Jésus dût lui-même se séparer de l'influence de sa mère au début de son ministère (Jean 2:1-11), mais il prit soin d'elle lors de son départ (Jean 19:27).