Révélations dans la Parole

(Retour Index)

 



L'esprit d'Elie

par Jean-Louis Coraboeuf

« Les disciples lui posèrent cette question : Pourquoi les scribes disent-ils qu'il faut qu'Elie vienne premièrement ? Il leur répondit : Elie viendra premièrement, et rétablira toutes choses. Et pourquoi est-il écrit du Fils de l'homme qu'il doit souffrir beaucoup et être méprisé ? Mais je vous dis qu'Elie est venu, et qu'ils l'ont traité comme ils ont voulu, selon qu'il est écrit de lui » (Marc 9:11-13).

Elie [אֱלִיָּהוּ, Eliyahou en hébreu] dont le nom signifie 'Mon Dieu est l'Eternel', vint pour faire connaître Dieu au peuple d'Israël. Elie fut appelé pour donner cette parole de Dieu au roi idolâtre Achab, "Il n'y aura ces années-ci ni rosée, ni pluie, sinon à ma parole" (1 Rois 17:1). Trois ans plus tard, il se présenta de nouveau devant le roi afin de faire rassembler tout le peuple d'Israël, les dix tribus du Nord, et confronter les faux-prophètes de Baal et d'Astarté. Ceux-ci invoquèrent leur dieu pour qu'il consume leurs offrandes, mais il ne se passa rien. Elie rétablit alors l'autel de l'Eternel qui avait été renversé, dressa douze pierres selon les douze tribus d'Israël, plaça son offrande sur le bois et invoqua son Dieu, "Eternel, Dieu d'Abraham, d'Isaac et d'Israël ! que l'on sache aujourd'hui que tu es Dieu en Israël... et que j'ai fait toutes ces choses par ta parole !" Le feu de l'Eternel consuma l'offrande ainsi que l'autel. Dieu utilisa ainsi Elie pour ramener le coeur de Son peuple vers Lui et Sa Torah (1 Rois 18:20-40).

Un ange avait annoncé à Zacharie, le père de Jean-Baptiste, "Ta femme Elisabeth t'enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jean... il sera rempli de l'Esprit-Saint dès le sein de sa mère... il marchera devant Dieu avec l'esprit et la puissance d'Elie..." (Luc 1:13-17). Jean [יוחנן, Yohanan en hébreu] signifie 'l'Eternel fait grâce'. Depuis l'hellenisation de la terre d'Israël par l'empereur Alexandre le Grand au troisième siècle avant Jésus-Christ, l'esprit de Javan (la Grèce) a influencé le peuple d'Israël en partie dispersé dans l'empire romain. Jean fut le messager que Dieu envoya pour ramener le coeur de Son peuple vers Lui afin de préparer celui-ci à accueillir le Messager de l'Alliance, le Messie de Dieu (Malachie 3:1). C'est pourquoi, Jean, prêchant la repentance, baptisa dans le Jourdain ceux qui se tournaient vers Dieu et Sa Torah. Et il annonça Celui qui venait après lui, à savoir Jésus, le Messie de Dieu (Matthieu 3). Jean-Baptiste fut l'Elie qui prépara le peuple de Dieu pour le 'Jour Grand de l'Eternel', celui de la première venue de Jésus (Malachie 4:5-6 ou 3:23-24).

La parole prophétique de Malachie dit, "Voici, je vous enverrai Elie, le prophète, avant que le jour de l'Eternel arrive, ce jour grand et redoutable". Ce verset évoque deux jours différents : le 'Jour Grand de l'Eternel', le Jour de la Grâce, celui de la première venue de Jésus, et le 'Jour Redoutable de l'Eternel', le Jour du Jugement, celui de sa seconde venue. Parce que le coeur du peuple d'Israël, rassemblé sur sa terre, aura été séduit par l'Antichrist et le faux-prophète, Dieu enverra Ses deux témoins avant le Jour de Jugement. Ils affronteront l'Antichrist et le faux-prophète, car "Ils auront le pouvoir de fermer le ciel, afin qu'il ne tombe point de pluie pendant les jours de leur prophétie..." (Apocalypse 11:6). Ces deux témoins ramèneront le coeur du peuple de Dieu vers Lui et Sa Torah afin de le préparer à accueillir le Messie de Dieu, Jésus-Christ. Il viendra alors avec son Epouse pour juger la terre – exercer la colère de Dieu – et délivrer son peuple des nations rassemblées pour le détruire. Tous les méchants seront ôtés de la terre, et Jésus établira alors son Royaume et siégera à Jérusalem (Zacharie 14). Voilà pourquoi l'esprit d'Elie viendra premièrement et rétablira toutes choses avant la seconde venue de Jésus.