Révélations dans la Parole

(Retour Index)

 



Cette génération ne passera pas...

par Jean-Louis Coraboeuf

« Et quand vous verrez l'abomination de la désolation établie où elle ne doit pas être (que celui qui lit comprenne), alors que ceux qui sont en Judée s'enfuient dans les montagnes... Mais apprenez du figuier la parabole qu'il vous offre, quand déjà son rameau est tendre et qu'il pousse des feuilles, vous connaissez que l'été est proche. De même aussi vous, quand vous verrez arriver ces choses, sachez que cela est proche, à la porte. En vérité, je vous dis que cette génération ne passera point que toutes ces choses ne soient arrivées. Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point » (Marc 13:14,28-31 Darby).

Selon le dictionnaire, la génération est 'la production d'un être semblable à ses parents' et 'l'ensemble de ceux qui descendent d'une même origine'. Dans le sens biblique du terme, une génération dure aussi longtemps que survit l'un de ses membres, par exemple, la génération des frères de Joseph (Exode 1:6). Il y a donc dans une génération, une filiation directe du père au fils telle que nous la voyons dans la généalogie de Jésus (Matthieu 1:17). Mais une génération c'est aussi l'ensemble des hommes vivants à une même époque ; lorsque Jésus parla d'une "génération méchante qui demandait un miracle", il évoqua l'ensemble du peuple de Dieu vivant à son époque (Luc 11:29).

Dans Matthieu 24 comme dans Luc 21, ici, Jésus s'adressait aussi à l'ensemble du peuple d'Israël vivant à la même époque sur la terre d'Israël. Et là, nous devons distinguer deux générations différentes, celle au temps de la première venue de Jésus (Marc 13:14-18) et celle au temps de sa seconde venue (Marc 13:24-27). A cause de sa désobéissance, celle de la première venue de Jésus devait voir l'accomplissement des paroles prophétiques de Jésus en l'an 70, "Comme quelques-uns parlaient des belles pierres et des offrandes qui faisaient l'ornement du temple, Jésus dit : Les jours viendront où, de ce que vous voyez, il ne restera pas pierre sur pierre qui ne soit renversée" (Luc 21:5-6). Celle de sa seconde venue verra le Fils de l'Homme venir sur les nuées dans sa gloire.

La génération de la seconde venue de Jésus commença avec la création de l'état d'Israël en 1948, c'est le figuier dont il parla, qui reverdit et qui durera jusqu'à son apparition sur le Mont des Oliviers. C'est la génération dernière du peuple Juif qui vivra des temps difficiles car des armées investiront Israël et Jérusalem, mais qui verra aussi le Messie venir les délivrer. Cette génération "ne passera pas", c'est-à-dire qu'elle ne se terminera pas avant d'avoir vu s'accomplir tout ce que Jésus a annoncé. C'est la génération dont parla le psalmiste, "La génération dernière (ou à venir) qui sera créée pour célébrer l'Eternel" (Psaume 102:19), "La génération qui s'assemblera de tous les pays de la terre pour servir l'Eternel" (Psaume 102:23), "La génération qui habitera son pays" (Psaume 102:29). C'est une génération qui arriva au terme du temps fixé par Dieu (Psaume 102:14), c'est-à-dire après la Shoa (Psaume 102:1-12). Cette génération verra le renouvellement de la terre après la venue du Messie (Psaume 102:26-27).