Révélations dans la Parole

(Retour Index)

 



Ecoute le Seigneur ton Dieu !

par Jean-Louis Coraboeuf

« Un des scribes lui demanda : Quel est le premier de tous les commandements ? Jésus répondit : Voici le premier : Ecoute [akouo], Israël, le Seigneur, notre Dieu, est l'unique Seigneur, et : Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta pensée, et de toute ta force. Voici le second : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n'y a pas d'autre commandement plus grand que ceux-là. Le scribe lui dit : Bien, maître ; tu as dit avec vérité que Dieu est unique, et qu'il n'y en a point d'autre que lui, et que l'aimer de tout son coeur, de toute sa pensée, de toute son âme et de toute sa force, et aimer son prochain comme soi-même, c'est plus que tous les holocaustes et tous les sacrifices. Jésus, voyant qu'il avait répondu avec intelligence, lui dit : Tu n'es pas loin du royaume de Dieu » (Marc 12:28-34).

Comme les pharisiens et les sadducéens, les scribes (docteurs de la Torah) voulaient piéger Jésus dans son enseignement, il leur répondit alors par la Parole de Dieu, "Il est écrit...". Il confirma ainsi que le premier commandement, c'était d'abord écouter Dieu et L'aimer. En hébreu, shama, comme en grec, akouo, le verbe écouter signifie 'écouter attentivement en vue d'obéir comme le ferait un disciple' (Esaïe 50:4). Or, l'incirconcision de l'oreille est à l'origine d'un manque d'attention (Jérémie 6:10), tout comme l'incirconcision du coeur est à l'origine d'un manque d'amour (Deutéronome 30:6). La circoncision des oreilles consistera à éliminer les voix parasites qui empêchent l'écoute et la circoncision du coeur consistera à éliminer la graisse (notre ego) qui l'entoure et l'empêche de battre correctement. Cette circoncision-là est une oeuvre du Saint-Esprit qui s'opère lorsque nous Le lui demandons.

La relation avec Dieu commence donc par l'écoute de Son Esprit, "Aujourd'hui, si vous pouviez écouter Sa voix, n'endurcissez pas votre coeur..." (Psaume 95:7-8). L'écoute et l'amour de Dieu sont intimement liés ; nous ne pouvons pas L'écouter sans L'aimer, et nous ne pouvons pas L'aimer sans L'écouter. C'est pourquoi Jésus dit à ce docteur de la Torah qui aimait Dieu, que s'il circoncisait ses oreilles et son coeur, il serait en mesure de discerner Celui que Moïse avait annoncé, "L'Eternel, ton Dieu, te suscitera du milieu de toi, d'entre tes frères, un prophète comme moi : vous l'écouterez [shama] !" (Deutéronome 18:15). C'est pourquoi, le Royaume de Dieu s'est approché en la personne de Jésus (Marc 12:34).

Bien qu'il ait omis de parler de l'écoute, le docteur répondit que l'amour de Dieu et de son prochain était bien supérieur à tous les sacrifices que nous pouvons offrir à Dieu. C'est pourtant l'écoute qui produit l'obéissance, car comment pouvons-nous obéir si nous n'écoutons pas ? Et pour reconnaître le Messie en Jésus, nous devons écouter Dieu, "Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis toute mon affection : écoutez-le [akouo] !" (Matthieu 17:5). Car Dieu a d'abord parlé par Moïse en donnant la Torah, puis par Son Fils en donnant la "Torah du Messie" (Hébreux 1:1-2 et 1 Corinthiens 9:21). "Que celui qui a des oreilles pour entendre entende !" (Matthieu 13:9).