Révélations dans la Parole

(Retour Index)

 



Quand viendra le Royaume ?

par Jean-Louis Coraboeuf

« Jésus, se rendant à Jérusalem, passait entre la Samarie et la Galilée. Comme il entrait dans un village, dix lépreux vinrent à sa rencontre. Se tenant à distance, ils élevèrent la voix, et dirent : Jésus, maître, aie pitié de nous ! Dès qu'il les eut vus, il leur dit : Allez vous montrer aux sacrificateurs. Et, pendant qu'ils y allaient, il arriva qu'ils furent guéris. L'un d'eux, se voyant guéri, revint sur ses pas, glorifiant Dieu à haute voix. Il tomba sur sa face aux pieds de Jésus, et lui rendit grâces. C'était un Samaritain. Jésus, prenant la parole, dit : Les dix n'ont-ils pas été guéris ? Et les neuf autres, où sont-ils ?... Les pharisiens demandèrent à Jésus quand viendrait le royaume de Dieu. Il leur répondit : Le royaume de Dieu ne vient pas par l'observation attentive [paratérésis] de la loi. On ne dira point : Il est ici, ou : Il est là. Car voici, le royaume de Dieu est au dedans de vous » (Luc 17:11-21 Interlinéaire).

Venant de Judée, Jésus faisait route vers Jérusalem. En entrant dans un village, il rencontra dix lépreux qui le supplièrent de les guérir. Jésus les envoya alors se montrer au sacrificateur, et les dix reçurent leur guérison pendant qu'ils cheminaient vers Jérusalem. Seul le lépreux Samaritain fit demi-tour pour venir glorifier Jésus, les neuf autres se rendirent auprès du sacrificateur comme la loi lévitique l'exigeait. Jésus avait déjà envoyé ses 70 disciples en mission, "guérissez les malades qui s'y trouveront, et dites-leur : Le royaume de Dieu s'est approché de vous" (Luc 10:9). C'est pourquoi les pharisiens qui venaient juste d'assister à une guérison miraculeuse, demandèrent à Jésus, "Quand viendra le Royaume de Dieu ?".

Le mot grec paratérésis signifie observation attentive ou scrupuleuse ; et dans ce contexte il s'agit de l'observation de la loi lévitique. En effet, Jésus demanda aux dix lépreux d'aller se montrer au sacrificateur afin que celui-ci puisse les déclarer à nouveau purs (Lévitique 13). Les neuf lépreux Juifs observèrent donc scrupuleusement la loi, mais seul le lépreux Samaritain revint vers Jésus, tomba sur sa face et lui rendit grâce. Neuf lépreux choisirent la Loi et un choisit la Grâce.

En répondant à la question des pharisiens, Jésus mit alors en évidence un principe fondamental concernant l'établissement du Royaume de Dieu : on n'entre pas dans Royaume de Dieu à cause de l'observation scrupuleuse de la Loi (Torah), comme l'ont fait les neuf lépreux. Mais en acceptant d'être Lui-même adoré par le lépreux Samaritain, Jésus montra ainsi qu'il était le Chemin de la grâce qui conduit au Royaume. Si l'observation scrupuleuse de la Torah permettait l'entrée dans le Royaume de Dieu, cela aurait été facilement identifiable. Nous ne pouvons donc pas localiser le Royaume car il n'a pas de signe extérieur visible, mais nous pouvons en voir les fruits, là où il est présent, "Les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent..." (Luc 7:22), car le Royaume de Dieu est dans le coeur de celui qui a accepté Jésus le Messie.