Révélations dans la Parole

(Retour Index)

 



Afin de Le servir sans crainte

par Jean-Louis Coraboeuf

« Zacharie, son père, fut rempli du Saint-Esprit, et il prophétisa, en ces mots : Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, de ce qu'il a visité et racheté son peuple, et nous a suscité un puissant Sauveur dans la maison de David, son serviteur, comme il l'avait annoncé par la bouche de ses saints prophètes des temps anciens, un Sauveur qui nous délivre de nos ennemis et de la main de tous ceux qui nous haïssent ! C'est ainsi qu'il manifeste sa miséricorde envers nos pères, et se souvient de sa sainte alliance, selon le serment par lequel il avait juré à Abraham, notre père, de nous permettre, après que nous serions délivrés de la main de nos ennemis, de le servir [latreuo] sans crainte, en marchant devant lui dans la sainteté et dans la justice tous les jours de notre vie » (Luc 1:67-75).

Le verbe grec latreuo signifie servir un dieu, rendre un culte à un dieu ; pour nous, il s'agit de servir le Dieu d'Abraham, Isaac et Jacob comme le montrent ces versets : "Anne ne quittait pas le temple et servait [latreuo] Dieu nuit et jour dans le jeûne et dans la prière" (Luc 2:37) et "Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras [latreuo] lui seul" (Luc 4:8). Zacharie, le père de Jean-Baptiste, prophétisa la venue du Rédempteur, le Goël, Celui qui a l'autorité et le pouvoir de racheter et délivrer le peuple de Dieu de la main de ses ennemis afin que celui-ci puisse servir [latreuo] Dieu sans crainte. Le but du Goël est donc de racheter un peuple pour que celui-ci appartienne à Dieu et soit mis à part (saint) pour Lui (Exode 19:5-6).

L'histoire des Hébreux dans le Psaume 136 est une allégorie de la vie chrétienne montrant la bonté et la miséricorde de Dieu pour le salut de tous les hommes. Le salut du peuple d'Israël s'effectua par étapes, et il en sera de même pour notre propre salut :

  • Jésus-Christ est le Goël qui nous rachète pour que nous Lui appartenions, et qui nous fait sortir du royaume de Satan (l'Egypte) qui est aussi le pays de notre humiliation (Psaume 136:11,23-24), pour nous mettre à part pour Dieu,

  • Il nous fait passer par les eaux du baptême (la Mer rouge) pour détruire toute trace de l'ennemi dans notre vie (Psaume 136:12-15), car Jésus a vaincu le monde (Jean 16:33),

  • Il nous conduit dans le désert (le Sinaï) pour écrire Sa Torah dans notre coeur (Psaume 136:16),

  • Il nous baptise du Saint-Esprit (le Jourdain) pour nous équiper de Ses dons,

  • Il nous fait conquérir notre héritage (Canaan) en frappant peu à peu (Exode 23:30) les rois puissants qui règnent sur notre vie (Psaume 136:17-21) et qui nous font marcher dans la crainte,

  • Il nous donne pour butin notre propre vie (Jérémie 39:18) afin que nous entrions pleinement dans les plans de Dieu. Nous devenons alors Ses serviteurs, c'est-à-dire des sacrificateurs dans Son Royaume. Et notre corps devient le Temple du Saint-Esprit.

Le désir des Hébreux était avant tout de sortir d'Egypte, de quitter ainsi leur oppresseur, mais le dessein de Dieu, lui, était de les faire entrer dans la Terre Promise. De même pour nous les chrétiens, le salut n'est pas le seul objectif de Dieu mais Il veut aussi faire de nous des disciples dans son Royaume. Il fallut quelques semaines pour que Dieu fasse sortir Son peuple d'Egypte, mais il Lui fallut 40 ans pour faire sortir l'Egypte de leur coeur.