Révélations dans la Parole

(Retour Index)

 



Il s'acquittait de ses fonctions devant Dieu

par Jean-Louis Coraboeuf

« Du temps d'Hérode, roi de Judée, il y avait un sacrificateur [hiéreus], nommé Zacharie, de la classe d'Abia ; sa femme était d'entre les filles d'Aaron, et s'appelait Elisabeth. Tous deux étaient justes devant Dieu, observant d'une manière irréprochable tous les commandements et toutes les ordonnances du Seigneur. Il n'avait point d'enfants, parce qu'Elisabeth était stérile ; et ils étaient l'un et l'autre avancés en âge. Or, pendant qu'il s'acquittait de ses fonctions [hiérateuo] devant Dieu, selon le tour de sa classe, il fut appelé par le sort, d'après la règle du sacerdoce [hiératéia], à entrer dans le temple du Seigneur pour offrir le parfum. Toute la multitude du peuple était dehors en prière, à l'heure du parfum » (Luc 1:5-10).

Le verbe grec hiérateuo signifie 'avoir en charge la fonction de sacrificateur', 'être un sacrificateur'. Ainsi Zacharie, le père de Jean-Baptiste, était sacrificateur dans le Temple de Jérusalem au temps de la naissance de Jésus. Les sacrificateurs [cohen en hébreu, hiéreus en grec] avaient pour office [hiératéia] principal d'être le médiateur entre Dieu et son peuple :

  • pour offrir des holocaustes et des sacrifices d'actions de grâces (Lévitique 1 et 2),

  • pour offrir des sacrifices d'expiation et de culpabilité pour le pardon des péchés (Lévitique 3 à 5),

  • pour offrir des parfums (Nombres 16:40),

  • pour enseigner la Torah (2 Chroniques 15:3).

Ils faisaient partie d'une des trois classes (avec les prophètes et les rois) qui recevaient l'onction du Saint-Esprit pour mener à bien leur fonction.

Cette office de la première Alliance était l'ombre des choses célestes (Hébreux 8:5) qui devaient se manifester pleinement avec la venue de Jésus. Celui-ci fut à la fois le sacrifice et le Sacrificateur parfaits qui ôta le péché du monde une fois pour toutes (Hébreux 7:23-28). Par son sang, il renouvela l'Alliance avec le peuple de Dieu. Il fut alors établi Souverain Sacrificateur sur la Maison de Dieu (Hébreux 10:21). Ainsi par Lui, nous avons un libre accès auprès de Dieu pour le pardon de nos péchés, afin que nous soyons sauvés.

Dans cette Alliance renouvelée, nous formons un peuple de sacrificateurs [hiéreus] (Apocalypse 1:6; 5:10) appelés à un sacerdoce royal [hiérateuma] (1 Pierre 2:5,9). Dans la première Alliance, seule la tribu de Lévi avait l'office de sacrificateur et de souverain sacrificateur. Dans l'Alliance renouvelée, Jésus-Christ est le seul Souverain Sacrificateur et tous ceux qui sont sauvés sont des sacrificateurs. En effet nous sommes sauvés pour servir [latreuo] Dieu (Luc 1:74). Le verbe grec latreuo signifie 'rendre un culte à Dieu', 'adorer'. 'Servir Dieu' signifie donc 'être sacrificateur pour Dieu'.

Notre corps est le Temple du Saint-Esprit (1 Corinthiens 6:19). Nous rendons alors un culte à Dieu [latreuo] dans notre esprit (Romains 1:9) par le Saint-Esprit (Philippiens 3:3). Pour cela nous avons en nous un autel qui nous permet de faire des offrandes à Dieu par Jésus-Christ, notre Souverain Sacrificateur (Hébreux 13:15). Nous avons donc la responsabilité d'obtenir le pardon de nos péchés, d'offrir des sacrifices d'actions de grâces, d'offrir les parfums de notre louange et notre adoration par Lui. Seul Jésus-Christ est l'intermédiaire entre Dieu et nous, et personne d'autre ne peut remplir cette fonction à notre place.