Révélations dans la Parole

(Retour Index)

 



Moi aussi je vous envoie : Pardonnez !

par Jean-Louis Coraboeuf

« Jésus leur dit de nouveau : La paix soit avec vous ! Comme le Père m'a envoyé [apostello], moi aussi je vous envoie [pempo]. Après ces paroles, il souffla sur eux, et leur dit : Recevez le Saint-Esprit ; ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés ; et ceux à qui vous les retiendrez [kratéo], ils leur seront retenus » (Jean 20:21-23).

Alors, après avoir soufflé son Esprit sur eux, comme Dieu le fit pour Adam, Jésus leur dit, "Vous devez, vous aussi, faire la même chose aux hommes". C'est exactement ce que fit Étienne lors de sa lapidation, "Seigneur, ne leur impute pas ce péché" (Actes 7:60), et cela permit à Saul de Tarse qui avait approuvé ce meurtre (Actes 8:1), de recevoir le pardon de Dieu (Actes 9:1-9). Seuls ceux qui sont remplis du Saint-Esprit (nés de nouveau) peuvent faire cela car ils ont reçu l'autorité pour pardonner (Matthieu 9:8) et pour lier et délier spirituellement les hommes (Matthieu 16:19).

En pardonnant sur la croix à ceux qui l'ont crucifié, c'est-à-dire à tous les hommes à cause de leurs péchés, Jésus libéra ainsi le pardon de Dieu pour toute l'humanité. En pardonnant, nous aussi, à ceux qui nous ont fait du mal, et qui ne nous ont jamais demandé pardon, nous les délions spirituellement et nous libérons la grâce de Dieu pour eux.

Par contre, si nous retenons [kratéo] leurs péchés, nous gardons un certain pouvoir sur eux ; et nous empêchons ainsi Dieu d'exercer librement Sa miséricorde dans leur vie. Le verbe grec kratéo signifie dominer, avoir la puissance, être maître ; il montre bien le pouvoir qu'a l'homme naturellement et spirituellement. Comme Jésus le fit, nous avons reçu cette mission de pardonner à tous ceux qui nous ont fait du mal, même s'ils n'en sont pas conscients.