Révélations dans la Parole

(Retour Index)

 



Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie

par Jean-Louis Coraboeuf

« Que votre coeur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi... Vous savez où je vais, et vous en savez le chemin. Thomas lui dit : Seigneur, nous ne savons où tu vas ; comment pouvons-nous en savoir le chemin ? Jésus lui dit : Je suis le chemin [hodos], la vérité, et la vie [zoé]. Nul ne vient au Père que par moi. Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. Et dès maintenant vous le connaissez, et vous l'avez vu. Philippe lui dit : Seigneur, montre-nous le Père, et cela nous suffit. Jésus lui dit : Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m'as pas connu, Philippe ! Celui qui m'a vu a vu le Père ; comment dis-tu : Montre-nous le Père ? Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi ? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; et le Père qui demeure en moi, c'est lui qui fait les oeuvres. Croyez-moi, je suis dans le Père, et le Père est en moi ; croyez du moins à cause de ces oeuvres » (Jean 14:1-11).

L'expression "Le Chemin, la Vérité et la Vie" est un triptyque de la vie chrétienne en Jésus-Christ. L'auteur de la Lettre aux Hébreux dit que le Tabernacle de la première Alliance est une parabole [parabolé] pour le temps présent (Hébreux 9:9). En effet, au moyen du sang de Jésus-Christ, un Chemin [hodos] récent et vivant a été ouvert au travers du voile (Sa chair) pour accéder au sanctuaire où il est établi comme Souverain Sacrificateur permanent dans la Maison de Dieu (Hébreux 10:19-21). Le sanctuaire comprenait trois parties, le parvis (le Chemin), le lieu Saint (la Vérité) et le lieu Très-Saint (la Vie). Le parvis montre le Chemin à suivre pour accéder au lieu Très-Saint, mais ce n'est que la première étape du salut en Jésus-Christ.

La Torah fut donnée par Moïse, mais la Vérité vint par Jésus-Christ (Jean 1:17). Jésus nous laissa sa Parole, "la Vérité" (Jean 17:17), et nous envoya l'Esprit de Vérité pour nous la rappeler et nous conduire dans cette Vérité (Jean 16:13), celle qui rend Ses disciples libres (Jean 8:31-32). En effet, lorsque le Saint-Esprit agit, il nous transforme à l'image de Christ (2 Corinthiens 3:17-18) en nous dépouillant du vieil homme et en nous revêtant de l'homme nouveau créé dans la justice et la sainteté de la Vérité (Ephésiens 4:21-25). Dieu veut que tous ceux qui sont sauvés parviennent à la connaissance de la Vérité (1 Timothée 2:3-4), car Jésus-Christ désire une Epouse purifiée par Sa Parole (Ephésiens 5:25-27). Le lieu Saint est donc celui de la sanctification par la Vérité, "Ce n'est plus nous qui vivons, c'est Christ qui vit [zao] en nous" (Galates 2:20). Nous devenons alors sacrificateurs pour Dieu dans Son Royaume pour offrir des sacrifices de louanges et d'adoration.

Dieu le Père a donné à Jésus-Christ Sa Vie [zoé] (Jean 5:26). Pour nous, avoir la Vie [zoé] éternelle c'est connaître [ginosko] Dieu le Père et Jésus-Christ (Jean 17:3). Le verbe grec ginosko définit une connaissance fondée sur une expérience personnelle. Le lieu Très-Saint est donc le lieu de la rencontre avec Dieu, le lieu de l'intimité avec le Père et le Fils, dans l'habitation que nous sommes (Ephésiens 2:22). Si nous demeurons unis à Jésus-Christ, nous serons un seul esprit avec Lui (1 Corinthiens 6:17). Comme il passait du temps avec son Père afin d'accomplir Ses oeuvres, nous devons aussi passer du temps avec notre Père afin qu'Il accomplisse Ses oeuvres à travers nous. Et comme Jésus-Christ régnera dans notre vie, nous régnerons aussi avec Lui sur la terre lors de Son retour (Apocalypse 5:10). Mais, "Le Chemin [hodos] qui mène à la Vie [zoé] est étroit et il y en a peu qui le trouvent" (Matthieu 7:14) ; en effet, beaucoup négligent le lieu Saint et le lieu Très-Saint, et ne recherchent pas la sanctification sans laquelle ils ne verront pas le Seigneur (Hébreux 12:14).