Révélations dans la Parole

(Retour Index)

 



Une voix se fit entendre du ciel

par Jean-Louis Coraboeuf

« Maintenant mon âme est troublée. Et que dirais-je ?… Père, délivre-moi de cette heure ?… Mais c'est pour cela que je suis venu jusqu'à cette heure. Père, glorifie ton nom ! Et une voix vint du ciel : Je l'ai glorifié, et je le glorifierai encore. La foule qui était là, et qui avait entendu, disait que c'était un coup de tonnerre. D'autres disaient : Un ange lui a parlé. Jésus dit : Ce n'est pas à cause de moi que cette voix s'est fait entendre ; c'est à cause de vous. Maintenant a lieu le jugement de ce monde ; maintenant le prince de ce monde sera jeté dehors » (Jean 12:27-31).

Comme tout homme, Jésus avait besoin d'entendre la voix de Dieu ; c'est pourquoi Celui-ci lui parla de façon audible au moins trois fois :

  1. lors de son baptême, "Une voix fit entendre des cieux ces paroles : Celui-ci est mon Fils bien-aimé qui a toute mon approbation" (Matthieu 3:17),

  2. sur la montagne lors de sa transfiguration, "Une voix fit entendre de la nuée ces paroles : Celui-ci est mon Fils bien-aimé qui a toute mon approbation : écoutez-le !" (Matthieu 17:5),

  3. dans le jardin de Gethsémané, la veille de sa mort, "Une voix vint du ciel : Je l'ai glorifié, et je le glorifierai encore" (Jean 12:28).

La voix de Dieu le Père fut entendue :

  1. par Jean-Baptiste et par Jésus parce qu'il était important qu'il soit reconnu devant témoin en tant que Fils de Dieu venu pour accomplir toute Sa volonté,

  2. par les trois disciples, Pierre, Jacques et Jean, afin qu'ils aient la confirmation que Jésus est bien le Fils de Dieu et que ses disciples devaient L'écouter, Lui seul,

  3. par la foule parce qu'elle devait savoir que Dieu avait jugé le monde, que Satan allait être jeté dehors et que Dieu était glorifié par Jésus parce qu'il avait "tout accompli".

Dieu le Père a été avec Son Fils du début jusqu'à la fin de son ministère. Jésus désirait accomplir toute la volonté de son Père, aussi passait-il beaucoup de temps dans la prière et voyait-il le ciel ouvert au-dessus de Lui. Jésus n'accomplissait que ce qu'il voyait son Père faire (Jean 5:19), nous devons, nous aussi en tant que fils bien-aimés de Dieu (Ephésiens 5:1), devenir des imitateurs de Christ (1 Corinthiens 11:1) :

  1. demeurer dans Sa Parole,

  2. passer du temps dans Son intimité,

  3. accomplir Sa volonté,

afin que Dieu le Père soit glorifié. Comme le Père prit plaisir en Son Fils Jésus, Il prendra aussi plaisir en nous, Ses fils adoptifs.