Révélations dans la Parole

(Retour Index)

 



Le Fils de l'Homme doit être glorifié

par Jean-Louis Coraboeuf

« Jésus leur répondit : L'heure est venue où le Fils de l'homme doit être glorifié. En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul ; mais, s'il meurt, il porte beaucoup de fruit... Et moi, quand j'aurai été élevé de la terre, j'attirerai tous les hommes à moi. En parlant ainsi, il indiquait de quelle mort il devait mourir » (Jean 12:23-24,32-33).

L'heure était venue pour Jésus d'être glorifié, et il utilisa la métaphore du grain de blé pour donner un enseignement sur la gloire à Ses disciples. Comme le grain de blé meurt pour produire beaucoup d'épis et des centaines de grains, le Fils de l'homme doit, Lui aussi, mourir pour multiplier et porter beaucoup de fruit. La gloire du grain de blé est dans sa mort car celle-ci va produire beaucoup de fruit, et la gloire de Jésus est dans Sa mort car celle-ci va donner la vie éternelle à beaucoup d'âmes.

Le grain de blé n'a probablement pas choisi le terrain dans lequel il a été semé, mais il mourra afin de produire du fruit lorsque les conditions seront devenues favorables. Dieu le Père a choisi d'envoyer Son Fils, c'est-à-dire de le semer sur la terre, et Jésus a choisi Lui-même de mourir élevé sur la croix afin d'attirer tous les hommes à Lui (Jean 12:32-33). Jésus a donc été glorifié en offrant sa vie sur la croix pour vaincre Satan et pour apporter le salut à tous les hommes.

Esaïe avait vu Jésus glorifié, assis sur un trône et des séraphins proclamant, "Saint, saint, saint est l'Eternel des armées ! Toute la terre est pleine de sa gloire !" (Esaïe 6:1-3 ; Jean 12:41). Mais, à cause de son iniquité, Esaïe avait dû être purifié par un ange avant de devenir le porte-parole de Dieu pour annoncer la venue de Jésus (Esaïe 6:9-13). Nous devons nous-mêmes être purifiés afin d'annoncer "L'Evangile de la gloire de Christ, qui est l'image de Dieu" (2 Corinthiens 4:4).

Comme Esaïe nous pouvons dire, "Me voici, envoie-moi !", et Jésus dit à celui qui veut le servir (en annonçant l'Evangile), "Qu'il me suive ! Et là où je suis, là aussi sera mon serviteur ; et si quelqu'un me sert, le Père l'honorera" (Jean 12:25-26). Jésus nous demande donc de prendre le même chemin que Lui, c'est-à-dire de mourir à nous-même afin d'être avec Christ dans les lieux célestes (Ephésiens 2:4-7). Et c'est ainsi que nous serons comme des vases d'honneur pour proclamer l'Evangile de la Gloire de Christ (2 Timothée 2:21) !