Révélations dans la Parole

(Retour Index)

 



Jacob et la pierre du chevet

par Jean-Louis Coraboeuf

« En vérité, en vérité, vous verrez désormais le ciel ouvert et les anges de Dieu monter et descendre au-dessus du Fils de l'homme » (Jean 1:51).

« Il arriva [paga] dans un lieu où il passa la nuit ; car le soleil était couché. Il y prit une pierre [eben], dont il fit son chevet, et il se coucha dans ce lieu-là. Il eut un songe. Et voici, une échelle était appuyée sur la terre, et son sommet touchait au ciel. Et voici, les anges de Dieu montaient et descendaient par cette échelle » (Genèse 28:11-12).

Jacob partit de Beer-Schéba pour aller à Charan. Il arriva dans un lieu où il passa la nuit car le soleil était déjà couché. Encouragé par son père Isaac, il allait chercher une épouse à Paddan-Aram chez son oncle Laban, tout en fuyant la haine de son frère Esaü. C'est alors qu'il "pria [paga] dans le lieu où il passa la nuit" ; le verbe hébreu paga signifie aussi prier, intercéder, supplier, toucher, atteindre, comme dans ce passage d'Esaïe parlant de Jésus, "il a intercédé [paga] pour les coupables" (Esaïe 53:12). La crainte de son frère et le fait d'être dans un lieu inconnu amenèrent Jacob à demander la protection divine.

Jacob prit alors une pierre et en fit son chevet, c'est-à-dire que la pierre devint sa tête de lit. Et il implora le Dieu de ses pères, Abraham et Isaac. La pierre [eben] symbolise à la fois la protection et l'alliance divine :

  • "la pierre [eben] qu'ont rejetée ceux qui bâtissaient est devenue la principale de l'angle" (Psaume 118:22).

  • "l'Eternel donna à Moïse les deux tables de pierre [eben], les tables de l'alliance" (Deutéronome 9:11).

C'est cette nuit-là que Dieu se révéla dans un songe. Jacob (qui deviendra plus tard Israël) vit une échelle qui reliait la terre et le ciel, et des anges qui montaient et descendaient. Et Dieu se révéla à lui comme étant le Dieu d'Abraham et d'Isaac, et Il renouvela ses promesses, "La terre sur laquelle tu es couché, je la donnerai à toi et à ta postérité... Voici, je suis avec toi, je te garderai partout où tu iras..." (Genèse 28:13-15). Jacob fit alors un voeu et cette pierre, qu'il avait dressée en pilier, devint la Maison de Dieu (Genèse 28:20-22), c'est-à-dire un lieu où l'homme vient rencontrer Dieu.

Lorsque Jésus vit venir à lui Nathanaël, il lui dit, "Voici vraiment un Israélite (issu de Jacob), dans lequel il n'y a point de fraude" (Jean 1:47). Après que Nathanaël lui eut dit, "Rabbi, tu es le Fils de Dieu, tu es le roi d'Israël" (Jean 1:49), Jésus lui répondit, "Parce que je t'ai dit que je t'ai vu sous le figuier, tu crois ; tu verras de plus grandes choses que celles-ci" (Jean 1:50), puis ajouta, "En vérité, en vérité, vous verrez désormais le ciel ouvert et les anges de Dieu monter et descendre au-dessus du Fils de l'homme" (Jean 1:51). Celui qui s'appuie sur la Pierre angulaire (Jésus) ne craint rien et verra lui aussi, comme Jacob, le ciel ouvert au-dessus de lui (Esaïe 28:16).