Perles de la Parole

(Retour Index)

 

 



La Torah sans force

par Jean-Louis Coraboeuf

« En effet, c'était une chose impossible à la Torah (Loi), parce que la chair la rendait sans force, Dieu a condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché » (Romains 8:3 Interlinéaire).

La Torah étant sans force face à la chair humaine, elle ne pouvait pas par elle-même produire la vie dans l'homme. C'est pourquoi Dieu a dû envoyer son Fils dans un corps humain pour condamner le péché qui dominait la chair.

Lorsque nous acceptons l'œuvre de Jésus-Christ accomplie à la croix, nous permettons à la Torah de produire la Vie en nous par la puissance du Saint-Esprit. C'est ainsi que l'Esprit de Vie nous affranchit de la puissance du péché qui rendait notre chair si forte (Romains 8:2). La Torah peut alors accomplir en nous ses œuvres de justice lorsque nous marchons par l'Esprit (Romains 8:4), ce qui nous permet de ne plus vivre sous la condamnation (Romains 8:1).