Perles de la Parole

(Retour Index)

 

 



L'asthénie de la foi

par Jean-Louis Coraboeuf

« Et, sans faiblir [asthénéo] dans la foi, il ne considéra point que son corps était déjà usé, puisqu’il avait près de cent ans, et que Sara n’était plus en état d’avoir des enfants » (Romains 4:19).

Le verbe grec asthénéo signifie faiblir, rendre sans force ; il a donné le mot asthénia signifiant faible, sans force. L'asthénie est une fatigue générale du corps due à l'affaiblissement d'un organe ou d'une fonction de l'organisme.

Spirituellement, l'asthénie de la foi vient lorsque nous considérons nos circonstances au lieu de regarder à Dieu. Elle nous rend alors sans force comme lorsque nous ne connaissions pas Dieu (Romains 5:6).

Abraham, considéré comme un grand homme de foi, ne regarda pas à son âge, ni ne douta au sujet de la promesse de Dieu. Au contraire, il fut fortifié par la foi et put rendre gloire à Dieu. C'est pourquoi il fait partie des héros de la foi (Hébreux 11).