Perles de la Parole

(Retour Index)

 

 



Une parole de Bélial

par Jean-Louis Coraboeuf

« Une parole de Bélial a été répandue sur moi, le voilà couché, il ne se relèvera pas ! » (Psaume 41:9 Interlinéaire).

Bélial signifie méchant, pervers, indignité, impiété ; il personnifie le mal. L'apôtre Paul dit que nous ne pourrons jamais nous accorder avec lui car c'est l'opposé de Christ (2 Corinthiens 6:15). L'expression "homme de Bélial" désigne un homme inique qui a la perversité dans la bouche (Proverbe 6:12 Darby). Il est à la recherche du mal et sur ses lèvres il y a comme un feu brûlant (Proverbe 16:27 Darby).

Une parole de Bélial a été répandue sur David, c'est pourquoi ses ennemis chuchotent et disent : "le voilà couché, il ne se relèvera pas !" Les paroles de Bélial sont des malédictions qui agissent comme un torrent de destruction (Psaume 18:5). Mais les serviteurs de l'Eternel ont reçu l'autorité (dans le nom de Jésus-Christ) pour condamner et annuler ce genre de paroles (Esaïe 54:17). Ainsi la malédiction sans cause n'aura point d'effet (Proverbe 26:2).