Perles de la Parole

(Retour Index)

 

 



La soukkah de Dieu

par Jean-Louis Coraboeuf

« Car il me protégera dans son tabernacle [sok] au jour du malheur, Il me cachera sous l'abri de sa tente ; Il m'élèvera sur un rocher » (Psaume 27:5).

Le mot hébreu sok signifie tanière, repaire, cabane ; il a donné naissance au mot soukkah (pluriel soukkot), cabane que fit Jacob pour protéger son troupeau (Genèse 33:17). La fête de Soukkot ou fête des cabanes, à laquelle participa Jésus (Jean 7:2), rappelle le séjour du peuple de Dieu dans le désert après sa sortie d'Egypte et sa condition fragile sur terre (Lévitique 23:42-43).

La sok ou la soukkah possède un toit de branchages qui permet de voir le ciel. Alors, pendant sept jours, les Juifs font la fête devant l'Eternel (Lévitique 23:34) et reçoivent chaque jour un invité d'honneur différent. Pour nous, en tant que chrétiens dans la soukkah de Dieu, c'est Jésus-Christ notre invité d'honneur, et il l'est en permanence (Matthieu 28:20).