Perles de la Parole

(Retour Index)

 

 



Je hais les hommes indécis

par Jean-Louis Coraboeuf

« Je hais les hommes indécis [סעף], et j'aime ta Torah" (Psaume 119:113 Interlinéaire).

Le mot hébreux סעף se retrouve dans les versets suivants, "Jusqu'à quand clocherez-vous des deux pensées [סעף]" (Rois 18:21 Interlinéaire) et "Au moment où les visions de la nuit agitent la pensée [סעף]" (Job 4:13). Il y a un point commun entre les trois versets ci-dessus : la division des pensées ou l'ambivalence (existence simultanée de deux sentiments opposés).

Le psalmiste hait les hommes à la pensée double, mais il aime la Torah car elle lui donne la pensée de Dieu, non ambivalente. La Parole de Dieu est alors pour lui une protection (Psaume 119:114). En Jacques 4:8, l'apôtre appelle ces hommes-là 'irrésolus' (Segond), 'partagés' (TOB), 'doubles de coeur' (Darby).