Perles de la Parole

(Retour Index)

 

 



La limite de nos désirs

par Jean-Louis Coraboeuf

« Ils se réjouirent de ce que les vagues s'étaient apaisées, et l'Eternel les dirigea vers la limite [mahoz] de leur désir » (Psaume 107:30 Interlinéaire).

Selon la pensée hébraïque, le mot mahoz signifie 'port', 'but avec une notion de limite'. Les versets 23 à 32 de ce Psaume nous parlent de marins qui avec leur sagesse humaine désiraient aller toujours plus loin. Ils connaissaient bien les oeuvres de Dieu et les merveilles des profondeurs de l'océan.

Mais Dieu fit souffler une tempête sur eux afin d'anéantir leur sagesse. Et comme les vagues étaient énormes, les âmes des marins furent remplies de terreur. Ils crièrent alors à l'Eternel qui apaisa les flots, et ils purent alors se réjouir du calme retrouvé et Le louer pour Sa bonté et Ses merveilles en leur faveur. Dieu leur montra ainsi qu'il y avait une limite à leurs désirs.