Perles de la Parole

(Retour Index)

 

 



La parole de l'Eternel purifia Joseph

par Jean-Louis Coraboeuf

« On serra ses (Joseph) pieds dans des liens, on le mit aux fers, jusqu'au temps où arriva ce qu'il avait annoncé, et où la parole de l'Eternel le purifia [tsaraph] » (Psaume 105:18-19 Interlinéaire).

Le mot hébreu tsaraph signifie épurer, raffiner, purifier. Dieu purifie son peuple comme l'or et l'argent, "Tu nous as affinés [tsaraph] comme on affine l'argent" (Psaume 66:10 Darby), "Et je le purifierai [tsaraph] comme on purifie l'argent, je l'éprouverai comme on éprouve l'or" (Zacharie 13:9). Le fait de mettre les fers aux pieds de Joseph n'avait pas pour but de lui donner raison, comme le suggère la version Semeur.

Mais avant de voir ses songes s'accomplir, Joseph devait connaître la prison. Il avait besoin d'être humilié avant d'être élevé au rang de gouverneur de toute l'Egypte. Et de la même manière que Joseph fut purifié par la parole de Dieu, l'Eglise doit être purifiée, elle aussi, par la Parole de Dieu afin d'être l'Epouse de Christ – la plus haute dignité qu'elle puisse connaître.