Perles de la Parole

(Retour Index)

 

 



Heureux celui qui murmure la Torah de l'Eternel

par Jean-Louis Coraboeuf

« Mais (heureux celui) qui trouve son plaisir dans la Torah de l'Eternel, et qui la murmure [hagah] jour et nuit ! » (Psaume 1:2 interlinéaire).

Le mot hébreu hégéh signifie son et le verbe hébreu hagah qui a la même racine trilitère signifie prononcer, énoncer, murmurer, méditer. La méditation est une réflexion profonde qui peut se transformer en un doux murmure de la Parole de Dieu. Ainsi notre foi est fortifiée par ce que nous entendons (Romains 10:17).

Alors notre langue ne dira [hagah] rien de faux (Job 27:4), mais célébrera [hagah] la justice de Dieu (Psaume 35:28), annoncera [hagah] Sa sagesse (Psaume 37:30), proclamera [hagah] Sa vérité (Proverbes 8:7), et nous parlerons [hagah] Ses oeuvres (Psaume 77:12). Et nous ne nous joindrons pas aux peuples qui murmurent [hagah traduit par vaines pensées] contre l'Eternel et son Messie (Psaume 2:1-2). C'est pourquoi David peut dire à Dieu : « Reçois favorablement les pensées [higaion, dérivé de hagah] de mon coeur ! » (Psaume 19:15).