Perles de la Parole

(Retour Index)

 

 



Notre paradigme

par Jean-Louis Coraboeuf

« Joseph, son mari, étant juste, et ne voulant pas faire d'elle un exemple [paradeigmatizo], se proposa de la répudier secrètement » (Matthieu 1:19 Darby).

Le verbe grec paradeigmatizo signifie 'être soumis à l'opprobre à titre d'exemple' ; ce verbe trouve son origine dans le mot deigma signifiant 'exemple', 'preuve'. Ainsi Sodome et Gomorrhe sont données en exemple de ce que peut être la peine d'un feu éternel (Jude 1:7). Le nom grec deigma a aussi donné le nom paradeigma, paradigme en français.

Dans notre langage courant, le paradigme est un ensemble d'exemples qui nous sert de base pour accepter ou refuser quelque chose. Joseph, qui était un homme juste devant Dieu, avait pour paradigme la 'Torah de Moïse' qu'il observait scrupuleusement ; il voulait donc rompre secrètement pour que Marie ne devienne pas un nouvel exemple d'opprobre. En tant que chrétiens, nous avons pour paradigme la 'Torah de Christ' (les 4 Evangiles) à laquelle nous ne pouvons rien ajouter ou retrancher (Matthieu 5:19).