Perles de la Parole

(Retour Index)

 

 



Il envoya son Fils, le dernier

par Jean-Louis Coraboeuf

« Ayant donc encore un unique fils bien-aimé, il le leur envoya, lui, le dernier [eschatos], disant, Ils auront du respect pour mon fils » (Marc 12:6 Darby).

Dieu planta une vigne, Israël (Esaïe 5:1-7) ; puis Il envoya Ses serviteurs vers les vignerons... Cette parabole des vignerons nous enseigne principalement deux choses. Premièrement, Israël, peuple créé par Dieu pour accomplir Ses desseins, est le peuple unique où Il envoya Ses prophètes. En dehors d'Israël, il n'y a donc aucun prophète envoyé par Dieu.

Deuxièmement, le Fils bien-aimé de Dieu est le dernier envoyé de Dieu sur la terre. Jésus est donc le dernier des envoyés de Dieu, et après Lui il n'y en aura plus d'autre. Selon l'origine grecque du mot eschatos, c'est le dernier en lieu et en temps !