Perles de la Parole

(Retour Index)

 

 



Dieu est-Il austère ?

par Jean-Louis Coraboeuf

« Il lui dit : Je te juge sur tes paroles, méchant serviteur [doulos] ; tu savais que je suis un homme sévère [austéros], prenant ce que je n'ai pas déposé, et moissonnant ce que je n'ai pas semé » (Luc 19:22).

Le mot grec austéros signifie sec, rude, dur, et, au sens figuré, sévère, austère, sans ornement et sans grâce. Selon le dictionnaire, l'austérité décrit une sévérité morale et une rigueur puritaine ; elle n'a pas nécessairement une signification défavorable car elle implique le sérieux qui s'oppose à la légèreté et aux mauvaises manières.

Ce serviteur méchant a été jugé par ses propres paroles qui révélèrent l'état de son coeur et montrèrent qu'il ne connaissait pas Dieu. Or la vie éternelle c'est de Le connaître, Lui et Son Fils Jésus-Christ (Jean 17:3). Ce serviteur doulos appartient donc à cet homme noble (Jésus le Kurios de Luc 19:12-13) qui a reçu la royauté, mais il a perdu la vie éternelle en ne vivant pas Sa grâce.