Perles de la Parole

(Retour Index)

 

 



Maudit est l'homme qui se confie dans l'homme

par Jean-Louis Coraboeuf

« Ainsi parle l'Éternel : Maudit soit l'homme [gever, le chef, le mari] qui se confie dans l'homme [adam], qui prend la chair pour son appui, et qui écarte son coeur de l'Éternel ! » (Jérémie 17:5 Interlinéaire).

L'homme adam représente ici notre ancienne nature adamique issue de la chute. L'apôtre Paul appelle cette ancienne nature "la chair" (Romains 7:5), et "la chair" ne peut que produire de mauvais fruits (Galates 5:19-21) qui l'éloigneront de Dieu. Jérémie dit que cet homme gever qui se confie dans "la chair", est comme "un genévrier dans la steppe, il ne voit pas arriver le bonheur" (Jérémie 17:6), car il s'est mis sous la malédiction.

Mais l'homme gever qui se confie en Dieu, qui place sa foi en Dieu, c'est-à-dire celui qui a accepté Jésus-Christ comme Sauveur et qui a fait mourir "sa chair" lors de son baptême en Jésus-Christ, marche en nouveauté de vie (Romains 6:3-4). Cet homme est conduit par l'Esprit de Dieu et porte de bons fruits (Galates 5:22), car il est sous la bénédiction.