Perles de la Parole

(Retour Index)

 

 



Il déliait le Sabbat

par Jean-Louis Coraboeuf

« A cause de cela, les Juifs cherchaient encore plus à le faire mourir, non seulement parce qu'il violait [luo] le sabbat, mais parce qu'il appelait Dieu son propre Père, se faisant lui-même égal à Dieu » (Jean 5:18 Interlinéaire).

Le verbe grec luo signifie délier, défaire, détacher, enlever ce qui lie, dégager des obligations. Parce qu'il avait guéri un malade le jour du Sabbat, les Pharisiens accusaient Jésus d'avoir violé le Sabbat. Mais Jésus voyait les choses autrement ; il considérait que c'étaient eux qui liaient des fardeaux pesants sur les hommes avec leur Tradition (Matthieu 23:4).

En guérissant volontairement un paralytique un jour de Sabbat, Jésus délia publiquement le fardeau des Pharisiens qui pesait sur le peuple ; il se plaça ainsi au-dessus du Sanhédrin. Les Pharisiens qui croyaient être l'autorité établie par Dieu, furent choqués lorsque Jésus leur dit que Lui-même accomplissait ainsi l'oeuvre de Dieu.