Perles de la Parole

(Retour Index)

 

 



L'hédonisme

par Jean-Louis Coraboeuf

« Vous demandez, et vous ne recevez pas, parce que vous demandez mal, dans le but de satisfaire vos passions [hédoné] » (Jacques 4:3).

Le mot grec hédoné signifie plaisir des sens, plaisir moral, jouissance, désir ; il a donné naissance au mot hédonisme, c'est une doctrine qui fait de la recherche du plaisir le fondement de la morale. Lorsque la motivation de nos prières est hédoniste, Dieu ne peut y répondre.

Jacques considère l'hédonisme comme adultère car l'amour du monde (l'amour de soi-même, c'est-à-dire notre propre chair) est inimitié contre Dieu (Jacques 4:4). Mais ce n'est pas la seule conséquence, car l'hédonisme amène des dissensions dans le Corps de Christ et produit des querelles (Jacques 4:1). Et c'est ce même hédonisme qui empêche le fruit de notre vie de venir à maturité (Luc 8:14).