Perles de la Parole

(Retour Index)

 

 



La sympathie de Jésus-Christ

par Jean-Louis Coraboeuf

« Car nous n'avons pas un souverain sacrificateur qui ne puisse sympathiser [sumpathéo] à nos infirmités, mais nous en avons un qui a été tenté en toutes choses comme nous, à part le péché » (Hébreux 4:15 Darby).

Selon le dictionnaire, la sympathie est la part qu'on prend aux peines et aux joies d'autrui ; de par son étymologie, le mot grec sumpathéo signifie compatir, éprouver les mêmes sentiments, être affecté de la même manière ; ce mot vient de pathos qui est l'affection physique ou morale. Bien que Souverain sacrificateur, Jésus-Christ a compassion de nos faiblesses.

Bien qu'étant Fils de Dieu, Jésus vint en devenant semblable aux hommes (Philippiens 2:7), et il dut apprendre l'obéissance au travers des souffrances qu'il endura (Hébreux 5:7-8). Etant la Tête, il sympathise avec tous les membres de son du Corps et peut donc nous aider en toutes choses.