Perles de la Parole

(Retour Index)

 

 



Le coeur est affermi par la reconnaissance

par Jean-Louis Coraboeuf

« En effet, il est bon que le coeur soit affermi par la reconnaissance [charis] » (Hébreux 13:9).

Le mot grec charis, dans son sens originel, signifie éprouver de la reconnaissance. Celle-ci nous vient naturellement lorsque nous bénéficions d'une faveur, mais elle ne se limite pas à cela. En effet, le verset Hébreux 13:10 nous explique qu'il existe en nous un autel par lequel nous offrons à Dieu un sacrifice de louange "qui est le fruit de nos lèvres qui confessent Son nom" (Hébreux 13:15).

La reconnaissance est donc un état intérieur qui nous permet, quelque soient nos circonstances, de louer notre Dieu Tout-Puissant. Par Jésus et en tout temps, nous pouvons donc offrir sur notre autel nos sacrifices de reconnaissance qui auront pour effet de confirmer notre coeur, c'est-à-dire de le rendre plus ferme et plus assuré. Ainsi plus nous serons reconnaissant envers Dieu, plus notre coeur sera ferme et solide !