Perles de la Parole

(Retour Index)

 

 



Hénoc marcha avec Dieu

par Jean-Louis Coraboeuf

« Hénoc [hanok], après la naissance de Metuschélah, marcha avec Dieu trois cents ans... puis il ne fut plus, parce que Dieu le prit » (Genèse 5:22-24).

Le nom hébreu hanok signifie dédié (consacré au culte divin), établi (consacré), enseigné ; ce nom vient du verbe hanak signifiant dédicacer, établir et instruire. Hénoc fut enseigné par ses ancêtres dans la connaissance de Dieu et du Jardin d'Eden : « Instruis [hanak] l’enfant selon la voie qu’il doit suivre ; et quand il sera vieux, il ne s’en détournera pas » (Proverbes 22:6).

En effet, Hénoc connut Adam car il fut enlevé 43 ans avant la mort de celui-ci. Son enlèvement fut la preuve qu'il était agréable à Dieu (Hébreux 11:5). Noé, arrière petit-fils d'Hénoc, marcha lui aussi avec Dieu, et fut trouvé juste et intègre à Ses yeux (Genèse 6:9), c'est pourquoi il fut sauvé lui et sa famille. Comme Hénoc, nous sommes enseignés à marcher avec Dieu, et si nous persévérons jusqu’à la fin, nous vivrons éternellement (Matthieu 10:22).