Perles de la Parole

(Retour Index)

 

 



Le coeur de Jacob resta froid

par Jean-Louis Coraboeuf

« Ils lui dirent : Joseph vit encore, et même c'est lui qui gouverne tout le pays d'Egypte. Mais le coeur de Jacob resta froid [poug], parce qu'il ne les croyait pas » (Genèse 45:26).

Le mot hébreu poug signifie 'froid', 'sans force', 'sans vie'. Jacob était affligé de la perte de son fils Joseph disparu depuis si longtemps qu'il ne put accepter la bonne nouvelle rapportée par ses autres fils. A cause de l'incrédulité, le coeur de Jacob resta sans force et sans vie, face à la bonne nouvelle.

Les frères de Joseph durent apporter une preuve pour que Jacob croie enfin en la voyant. Alors seulement, l'esprit de Jacob reprit vie (Genèse 45:27). Il est parfois nécessaire d'apporter une preuve pour que la Bonne Nouvelle puisse toucher le coeur de celui qui l'entend, "Voici les signes qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon nom, ils chasseront les démons ; ils parleront de nouvelles langues... ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris" (Marc 16:17-18).