Perles de la Parole

(Retour Index)

 

 



La circoncision des lèvres

par Jean-Louis Coraboeuf

« Et Moïse parla devant l'Eternel, en disant, Voici, les fils d'Israël ne m'ont point écouté ; et comment le Pharaon m'écoutera-t-il, moi qui suis incirconcis de lèvres ? » (Exode 6:12,30 Darby).

Lorsque l'Eternel demanda à Moïse d'être comme Dieu devant Pharaon, il répondit alors qu'il était incirconcis des lèvres, c'est-à-dire que ses lèvres parlaient avec difficulté. Dieu dut alors utiliser Aaron pour prophétiser à Pharaon (Exode 7:1). Par contre, lorsqu'Esaïe vit que ses lèvres étaient impures, un séraphin les purifia pour qu'il puisse devenir le prophète de Dieu (Esaïe 6:5-8).

L'apôtre Jacques dit que des mêmes lèvres sortent la bénédiction et la malédiction (Jacques 3:10). Si nous voulons être ambassadeurs pour le Royaume de Dieu, nous devons circoncire nos lèvres : « Quiconque prononce le nom du Seigneur, qu'il s'éloigne de l'iniquité » (2 Timothée 2:19). En effet, celui qui se sanctifie devient un vase d'honneur pour son Maître. C'est à nous de choisir !