Perles de la Parole

(Retour Index)

 

 



Le mimétisme

par Jean-Louis Coraboeuf

« Devenez donc les imitateurs [mimétès] de Dieu, comme des enfants bien-aimés » (Ephésiens 5:1).

Les enfants ont besoin d’avoir un modèle à imiter. Le mot imitateur, mimétès en grec, a donné naissance au mot français mimétisme, qui décrit la ressemblance que prennent involontairement certains êtres vivants avec le milieu dans lequel ils vivent, comme cela peut être le cas pour un enfant qui, en regardant son père, va reproduire les gestes et attitudes de celui-ci.

L’enfant qui imite son père est donc un enfant qui se sent aimé : Jésus, lui-même, ne faisait que ce qu’il voyait son Père faire. Pour un enfant, c’est une vraie découverte et un plaisir d’imiter celui qui prend soin de lui, et il s’y donne tout entier, sans calcul. Il est donc impossible d’imiter Jésus sans avoir une relation intime avec lui (1 Pierre 1:14-16).