Perles de la Parole

(Retour Index)

 

 



Prendre le nom de l'Eternel en vain

par Jean-Louis Coraboeuf

« Tu ne prendras point le nom de l'Eternel [יהוה], ton Dieu, en vain [shav] ; car l'Eternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain [shav] » (Deutéronome 5:11).

Le mot hébreu shav signifie vain, faux, mensonge, destruction ; il a la même racine que sho'ah signifiant dévastation, ruine. Selon le dictionnaire, vain signifie 'vide de sens', 'dépourvu de profondeur, de valeur'. Or le nom de l'Eternel, יהוה, signifie 'Celui qui existe'. Selon les traductions, ce verset dit, "Tu ne prononceras pas mon nom de manière abusive" (BFC), "Tu ne prononceras pas le nom de Yahvé ton Dieu à faux" (Jérusalem), "Tu n'invoqueras pas le nom du SEIGNEUR (YHWH), ton Dieu, pour tromper" (NBS).

Jésus nous a demandé de sanctifier le nom de Dieu, יהוה (Matthieu 6:9). Veillons donc à ne pas le banaliser – comme cela se fait parfois dans la littérature chrétienne – en représentant Dieu le Père, Jésus-Christ et le Saint-Esprit sous la forme de personnages humains. Car l'Eternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain !