Perles de la Parole

(Retour Index)

 

 



Ajouter l'ivresse à la soif

par Jean-Louis Coraboeuf

« Que personne, après avoir entendu les paroles de cette alliance contractée avec serment, ne se glorifie dans son coeur et ne dise : J'aurai la paix, quand même je suivrai les penchants de mon coeur, et que j'ajouterai l'ivresse [raveh] à la soif [tsame] » (Deutéronome 29:19).

Le mot hébreu raveh signifie 'arrosé' comme dans ce verset, "Tu seras comme un jardin arrosé" (Esaïe 58:11) ; raveh représente donc ce qui est juste. Et le mot hébreu tsame signifie 'altéré' comme dans ce verset, "Car je répandrai des eaux sur le sol altéré..." (Esaïe 44:3) ; tsame représente donc ce qui est mauvais, le péché.

Moïse met en garde le peuple d'Israël contre le fait de paraître juste extérieurement, mais de pécher dans son coeur en adorant secrètement des idoles. C'est pourquoi ce verset aurait pu être écrit comme ceci, "Que personne ... ne dise : J'aurai la paix, quand même je suivrai les penchants de mon coeur, et que j'ajouterai l'altéré (le péché) à l'arrosé (ce qui est juste)".