Perles de la Parole

(Retour Index)

 

 



L'hygiène doctrinale

par Jean-Louis Coraboeuf

« Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine [hugiaino] doctrine ; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs » (2 Timothée 4:3).

Le verbe grec hugiaino signifie 'être en bonne santé', 'bien se porter' et au sens figuré 'avoir l'esprit sain'. Il a donné le mot français hygiène : ensemble de règles et pratiques nécessaires pour conserver et améliorer la santé. Ainsi l'apôtre Jean souhaite à son bien-aimé Gaïus de prospérer et d'être en bonne santé [hugiaino] dans son corps comme dans son âme (3 Jean 1:2).

En parlant des pécheurs, Jésus a dit, "Ce ne sont pas ceux qui se portent bien [hugiaino] qui ont besoin de médecin, mais les malades" (Luc 5:31). Un temps vient où les chrétiens ne pourront plus supporter l'hygiène doctrinale, c'est-à-dire les enseignements sains qui reprennent et qui exhortent pour avoir une bonne santé spirituelle, car ils préféreront entendre des enseignements agréables ne leur demandant pas de mettre leur vie spirituelle en règle avec Dieu.