Perles de la Parole

(Retour Index)

 

 



La gymnastique spirituelle

par Jean-Louis Coraboeuf

« Exerce-toi [gumnazo] à la piété [eusébéia] ; car l'exercice [gumnasia] corporel est utile à peu de chose, tandis que la piété [eusébéia] est utile à tout : elle a la promesse de la vie présente et de celle qui est à venir » (1 Timothée 4:8).

Les mots grecs gumnazo et gumnasia ont donné naissance au mot français 'gymnastique'. L'apôtre Paul oppose donc la gymnastique spirituelle à la gymnastique corporelle. Bien que nous devons prendre soin de notre corps car il est le temple du Saint-Esprit, le culte du corps selon l'esprit grec est néfaste à notre vie spirituelle.

Le mot 'piété' s'exprime en grec par les mots eusébéia – littéralement 'bon respect', 'bien vénérer' – et théosébéia – littéralement 'vénérer Dieu', mais souvent traduit par 'servir Dieu' (1 Timothée 2:10). Lorsque nous vénérons Dieu, notre Sauveur prend soin de nous en guérissant toutes nos infirmités, "Ta foi t'a sauvé ; va en paix, et sois guéri (sauvé) de ton mal" (Marc 5:34).