Ma Parole
descendra comme la Rosée

(retour Librairie)

 




La lettre de divorce et l'Epouse

par Jean-Louis Coraboeuf

« Les pharisiens l'abordèrent ; et, pour l'éprouver, ils lui demandèrent s'il est permis à un homme de répudier sa femme. Il leur répondit : Que vous a prescrit Moïse ? Moïse, dirent-ils, a permis d'écrire une lettre de divorce [apostasion] et de répudier sa femme. Et Jésus leur dit : C'est à cause de la dureté de votre coeur [sklérokardia, manque d'humanité] que Moïse vous a donné ce précepte. Mais au commencement de la création, Dieu fit l'homme et la femme ; c'est pourquoi l'homme [anthropos] quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair. Ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair. Que l'homme [anthropos] donc ne sépare pas ce que Dieu a joint » (Marc 10:2-9).

Les pharisiens vinrent éprouver Jésus en posant cette question, "Est-il permis à un homme de répudier sa femme pour un motif quelconque ?1. Comme le font couramment les Juifs, Jésus répondit par une question, "Que dit la Parole de Dieu ?" La Torah dit, "Si un homme prend une femme et l'épouse, et qu'il arrive qu'elle ne trouve pas grâce à ses yeux, parce qu'il aura trouvé en elle quelque chose de malséant [ervah], il écrira pour elle une lettre de divorce et la lui mettra dans la main, et la renverra hors de sa maison2. Or le mot hébreu ervah est traduit par 'impur' en Deutéronome 23:14 et 'nudité' en Lévitique 18:6 ; il signifie 'impureté sexuelle', 'indécence'. Le seul cas de répudiation ou de divorce selon la Torah est dû à l'infidélité conjugale. Jésus dit que c'est uniquement à cause de la dureté du coeur de l'homme que Moïse a donné cette possibilité de divorcer. Puis Jésus rappela les plans de Dieu pour la famille : l'être humain – anthropos, c'est-à-dire l'homme et la femme – doit quitter son père et sa mère pour former un couple marié.

Jésus est venu pour chercher une Epouse, et, à travers l'image du couple humain, il parla de Lui-même en tant qu'Epoux et de son Epouse, l'Eglise. L'Epouse de Christ est le plan de notre Père céleste pour Son Fils. Jésus quitta les cieux pour se choisir une Epouse sur terre, et nous, nous devons quitter nos parents – la maison spirituelle de nos parents – pour devenir son Epouse. C'est un choix personnel que nous devons faire. Jésus-Christ désire une Epouse sans tache ni ride, sainte et irréprochable 3. Et il s'attend à trouver une Epouse glorieuse et fidèle qui va l'honorer lors des noces de l'Agneau. Que va-t-il se passer si Jésus-Christ trouve quelque chose d'impur dans le coeur de son Epouse lorsqu'il viendra la chercher pour les noces ?

Jésus a dit, "La Parole [la "Torah de Christ4] que j'ai annoncée, c'est elle qui vous jugera au dernier jour5. Lors de l'enlèvement de l'Epouse, la Torah jugera le coeur des enfants de Dieu. Les pharisiens interprétaient la Torah en disant que pour n'importe quelle cause on pouvait répudier son épouse. Mais Jésus rectifia en précisant que la lettre de divorce – qui est une apostasie, c'est-à-dire une séparation du plan de Dieu – a été donnée par Moïse uniquement à cause du manque d'humanité et du manque d'amour de l'homme. Jésus ne peut transgresser sa propre Torah, mais à cause de son humanité et de son amour, il patientera jusqu'à la dernière limite afin de donner une occasion de pardonner à celui qui se repent et quitte ses mauvaises voies, "Sortez du milieu d'elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés et que vous n'ayez point de part à ses fléaux6. Cependant, la Parole de Dieu dit qu'une partie de l'Eglise ne se repentira jamais de ses mauvaises voies et qu'elle sera sévèrement jugée peu avant Son retour, c'est la Grande Prostituée 7. Jésus-Christ ne répudierait-il pas la Grande Prostituée comme le fit son Père avec Israël au temps du roi Josias 8 ?

_______________________                                                                                                                   (retour Librairie)
(1)  Matthieu 19:3,   (2)  Deutéronome 24:1 Darby,   (3)  Ephésiens 5:27,   (4)  Galates 6:2,
(5)  Jean 12:48,   (6)  Apocalypse 18:4,   (7)  Apocalypse 17 et 18,   (8)  Jérémie 3:8