Lexique

(Index Français)

(Index Original)

 

 



Zonin



Le mot grec zizanion est une translittération du mot hébreu zonin, une ivraie très empoisonnante qui ressemble au blé jusqu'à ce que les têtes florales apparaissent.

« Mais, pendant que les gens dormaient, son ennemi vint, sema de l’ivraie [zizanion] parmi le blé, et s’en alla » (Matthieu 13:25).

Le Judaïsme accorde que le zonin n'est pas une plante différente du blé, mais une forme dégénérée de celui-ci. Nous voyons cela dans le texte de la Mishna Kilayim 1:1 "Le blé et le zonin ne constituent pas des semences mélangées l'une à l'autre", selon le sens de l'exigence biblique où différentes sortes de graines ne pouvaient pas être semées ensemble dans le même champ (Lévitique 19:19). Mais la surprenante explication légendaire vient de Genèse Rabbah 28:8 (sur Genèse 6:7) :

"Le rabbin Azaryah a dit au nom du rabbin Yehouda : Tous étaient corrompus dans la génération du Déluge : le chien avait des relations avec le loup, et les poules avec le paon ; c'est pourquoi il est écrit : « car toute chair avait corrompu sa voie sur la terre » (Genèse 6:12). Le rabbin Julian ben-Tiberius a dit au nom du rabbin Yitschack : Même la terre était débauchée : le blé était semé et il produisait du zonin, car le zonin que nous trouvons vient du temps du Déluge".

A la lumière du fait que lorsqu'Israël s'éloignait de Dieu, le Tanakh (Bible Hébraïque) la décrit souvent avec un mot similaire "zonah" ou "prostituée" (« As-tu vu ce qu’a fait l’infidèle Israël ? Elle est allée sur toute montagne élevée et sous tout arbre vert, et là elle s’est prostituée [zonah] » Jérémie 3:6). Cette explication du zonin apporte une compréhension de la parabole de Matthieu 13:24-30.