Lexique

(Index Français)

(Index Original)

 

 



Yibboum



Dans le Judaïsme, le Yibboum, ou mariage selon le lévirat, est un des mariages les plus complexes ordonnés par la Loi de la Torah (Deutéronome 25:5-10). Selon cette Loi, le frère d'un homme qui est décédé sans laisser d'enfant a l'obligation de se marier avec la veuve. Cependant si l'une des deux parties refuse ce mariage, les deux doivent passer par la cérémonie connue sous le nom de Halitsah, nécessitant un acte symbolique de renonciation à ce mariage. La Loi Juive (Halakha) a ainsi vu un déclin graduel du yibboum en faveur de la Halitsah, au point où, dans les communautés juives contemporaines, le yibboum est fortement découragé.

Le concept du Yibboum n'est pas unique au Judaïsme. Connu comme le "mariage selon le lévirat" (lorsque le mariage concerne le frère de celui qui est décédé) ou comme "l'héritage de la veuve" (lorsqu'elle se marie avec un parent du défunt), il est pratiqué par d'autres types de sociétés à forte structure de clan ; cela inclut les Mongols et les Tibétains, par exemple.