Lexique

(Index Français)

(Index Original)

 

 



Tsitsit



Le Tsitsit (hébreu ציצת, pluriel tsitsiyot) est une 'frange' ou une 'tresse' façonnée aux quatre coins d'un vêtement porté par les Juifs pratiquants, ceci inclut le Tallit (châle de prière). Dans le Judaïsme Orthodoxe, ils ne sont portés que par les hommes.

La Thora déclare : « Parle aux enfants d’Israël, et dis-leur qu’ils se fassent, de génération en génération, une frange [tsitsit] au bord de leurs vêtements, et qu’ils mettent un cordon bleu [tekhelet] sur cette frange du bord de leurs vêtements » (Nombres 15:38). Porter le Tsitsit est aussi ordonné en Deutéronome : « Tu mettras des franges [tsitsit] aux quatre coins du vêtement dont tu te couvriras ».

Aujourd'hui, les Tsitsiyot sont seulement attachés aux vêtements religieux Juifs, tels que le 'grand châle de prière' (tallit gadol). C'est en partie dû au fait que les vêtements typiques d'aujourd'hui n'ont pas les quatre coins nécessaires, et donc les franges ne sont plus nécessaires. Traditionnellement, les Juifs portent constamment un 'petit châle de prière' (tallit katan) afin d'accomplir ce commandement de leur propre gré, et quelques-uns considèrent que c'est une transgression de rater un commandement qu'on a la possibilité d'accomplir. Le 'petit châle de prière' est aussi communément appelé 'tsitsit', bien que ce nom fait, en principe, uniquement référence aux 'franges'.

De nombreuses raisons sont données pour l'observation de ce commandement ; la Torah déclare : « ... pourvu que tu mettes en pratique ces commandements ». De plus, cela sert à se souvenir de l'Exode de l'Egypte (Nombres 15:40).

La Bible dit aux Juifs de porter des Tsitsiyot colorées avec le 'tekhelet' (teinture de bleu particulière). En souvenir du commandement d'utiliser la teinture 'tekhelet', pour les Juifs il devint commun d'avoir des rayures bleues ou mauves sur leur tallit.