Lexique

(Index Français)

(Index Original)

 

 



Tossefta



La Tossefta est la seconde compilation de la loi orale, contemporaine à la Mishna. Elle se veut donc comme un complément ou une annotation de la Mishna (Tossefta signifie "complément", il vient du verbe hébreu lehossif, "ajouter", qui signifie dans un second sens, "annoter").

C'est une oeuvre halakhique dont la structure est quasiment identique à celle de la Mishna, avec une subdivision en ordres (sedarim) et traités (masekhot). Elle est écrite pour une bonne partie en hébreu mishnaïque, avec quelques traces d'araméen.

La Mishna fut compilée par Judah haNasi en consultation avec les autres membres de son académie (yeshiva), tandis que la Tossefta fut éditée par les rabbins Hiyya et Oshaiah de leur propre initiative ; la Tossefta est donc considérée comme ayant une autorité moindre dans le monde Orthodoxe Juif.

Le texte de la majeure partie de la Tossefta suit mot pour mot celui de la Mishna, n'y apportant que de subtiles retouches. La Tossefta donne le nom des auteurs de lois que la Mishna n'a pas retenus.

La Tossefta, telle que nous l'avons aujourd'hui, fait donc office de commentaire sur des textes non cités par la Mishna ; elle offre donc des suppléments aggadiques et halakhiques qui contredisent parfois la Mishna sur la façon dont la Halakha a été tranchée, ou quant à l'attribution de telle loi à tel auteur.

La majeure partie de la Tossefta est considérée comme ayant été écrite peu après la Mishna. Le dernier commentaire de la Tossefta fut écrit en hébreu par le rabbin Yehezkel Abramsky (1925-1975).