Lexique

(Index Français)

(Index Original)

 

 



Targumim



Le Targum (mot hébreu, pluriel : targumim) est une traduction en Araméen de la Bible hébraïque (Tanakh) écrite en Terre d'Israël ou en Babylonie à partir de la période du second Temple jusqu'au début du Moyen-Age (à la fin du premier millénaire). Le mot targum désigne aussi le dialecte araméen parlé par les Juifs du Kurdistan.

En tant que traductions, les targumim reflètent en grande partie les interprétations rabbiniques (c'est-à-dire midrashiques) du Tanakh. Ceci est vrai pour les targumim qui sont quasiment littéraux, aussi bien que pour ceux qui contiennent un grand nombre d'ajouts midrashiques (exégèses bibliques).

L'Araméen fut la langue dominante ou langue véhiculaire (lingua franca) pendant des centaines d'années pour la majorité des communautés Juives de la Terre d'Israël et de Babylonie. En vue de faciliter l'étude du Tanakh et d'en faire des lectures publiques compréhensives, une traduction faisant autorité fut donc nécessaire.

Voici donc les deux plus importants targumim concernant les besoins liturgiques :

  • le Targum d'Onkelos sur la Torah (la Loi de Moïse),

  • le Targum de Jonathan ben Uzziel sur le Nevi'im (les Prophètes).