Lexique

(Index Français)

(Index Original)

 

 



Sanhédrin



Le Sanhédrin (vient du mot grec Sunedrion signifiant "s'asseoir ensemble", d'où "assemblée" ou "conseil") est une assemblée de 23 juges, bibliquement nécessaire pour chaque ville. Le Grand Sanhédrin est une assemblée de juges qui constitue la Cour Suprême et le corps législatif de l'ancienne Israël. La composition du Grand Sanhédrin comprenait un Chef (Prince ou Leader) appelé Nasi, un Souverain Sacrificateur ou Grand Prêtre, un sous-chef de la justice, et soixante-neuf membres ordinaires qui s'asseyaient en demi-cercle pendant leur séance.

"Le Sanhédrin" sans autre qualificatif, fait normalement référence au Grand Sanhédrin (par exemple en Jean 11:47). Lors de la vie du Temple de Jérusalem (avant sa destruction en l'an 70), le Grand Sanhédrin se réunissait dans la Salle de la cour pavée dans le Temple pendant la journée, sauf la veille des Shabbats et des fêtes Juives.

La racine grecque suggère que ce nom fut adopté pendant la période helléniste. Le Judaïsme affirme que ce concept fut fondé par Moïse, à la demande de Dieu. La Torah dit, en effet, que Dieu commanda à Moïse :

« Assemble auprès de moi soixante-dix hommes des anciens d’Israël, de ceux que tu connais comme anciens du peuple et ayant autorité sur lui ; amène-les à la tente d’assignation, et qu’ils s’y présentent avec toi » (Nombres 11:16).

De plus, Dieu commanda à Moïse d'imposer ses mains sur Josué, fils de Noun (Nombres 27:23). Et c'est à partir de ce moment (la tradition rabbinique classique le confirme) que le Sanhédrin commença : avec soixante-dix anciens dirigés par Moïse, soit un total de soixante-et-onze. Lorsqu'un membre du Sanhédrin meurt ou devient inapte au service, les nouveaux deviennent membres par ordination (semikhah). Ces ordinations continuèrent de façon ininterrompue, de Moïse à Josué, les anciens israélites, les prophètes (incluant Esdras et Néhémie) et jusqu'à tous les sages (voir hakham) du Sanhédrin. Ce ne fut que quelque temps après la destruction du Second Temple que cette ligne de transmission fut brisée, et le Sanhédrin dissout.