Lexique

(Index Français)

(Index Original)

 

 



Rosh Hashana



Rosh Hashana, littéralement, "tête de l'année" tombe le premier et le second jour du septième mois de Tishri (Lévitique 23:23-25 et Nombres 29:1-6). Pendant le mois entier précédant Rosh Hashana, le mois d'Elul, le shofar (corne de bélier) annonce la venue des Grands Jours Saints, et les prières de pardon (slichot) appellent le peuple à se repentir. Un autre nom pour ce jour est Yom HaDin, le "jour du jugement".

Les sages Juifs croient que, dans les derniers jours, Dieu jugera les nations pendant le mois de Tishri. Selon le Talmud, Dieu ouvre trois livres à Rosh Hashana :

  1. Tsaddikim – les justes, qui sont immédiatement inscrits dans le Livre de Vie,

  2. Benonim – les normaux, à qui il est donné une chance de se repentir durant les dix jours précédant Yom Kippour, le jour d'expiation,

  3. Reshaïm – les méchants, qui sont exclus du Livre de Vie.

Les trois premières lettres des noms de ces trois groupes forment la racine Ts-B-R, la racine de tsabra (un sabra ou quelqu'un né en Israël).

Les sages Juifs enseignent que pendant les dix jours allant de Rosh Hashana à Yom Kippour, les portes de la repentance restent ouvertes, remémorant ainsi les paroles d'Esaïe : « Cherchez l’Eternel pendant qu’il se trouve ; invoquez-le, tandis qu’il est près » (Esaïe 55:6).

Entre Rosh Hashana et Yom Kippour, les Juifs se saluent les uns les autres avec "Leshana tova tikatevou !" (Puissiez-vous être inscrits dans le Livre pour une bonne année) ou simplement "Shana tova !" (Bonne année).

Le soir (erev) de Rosh Hashana (toutes les vacances Juives commencent au coucher du soleil), les Juifs pratiquants vont à la synagogue pour prier pour le pardon. Un repas de fête orne la table. Le père bénit le pain, mais ce soir-là il le trempe dans le miel (symbolisant une nouvelle année douce), au lieu du sel traditionnel (en mémoire de la destruction des Temples). Des tranches de pomme sont aussi trempées dans le miel.

Une autre tradition de Rosh Hashana est de se rassembler près d'un point d'eau naturel et de prier le tashlich. Vidant symbolique les miettes de leurs poches dans l'eau, ils disent : « et Tu jetteras [v'tashlich] au fond de la mer tous leurs péchés » (Michée 7:19).

En ce jour, les Juifs proclament qu'il y a un seul Dieu et que leur désir le plus profond est de Le servir de tout leur coeur. Selon la tradition Juive, Adam fut créé à Rosh Hashana. On croit que, en ce jour, Dieu revoit les actes de chaque personne et écrit les jugements futurs dans le Livre de Vie.